Crise sanitaire oblige, la population n'était pas invitée à la commémoration du 11 novembre. Elle s'est donc déroulée en comité très restreint avec un service d'honneur assuré par le chef de corps et le porte drapeau du C.P.I. de Drom (Corps de Première Intervention) . Fraichement élu, Michel Guillot, nouveau maire, exécutait là sa première prestation "publique" en présence de ses adjoints. Après un dépôt de gerbe, la lecture du message ministériel rappelait qu'il s'agissait du 100ème anniversaire de la mise en place de la sépulture du soldat inconnu sous l'arc de triomphe à Paris.