Cette année, c’est le 5 mai qui marquait, en France, le « jour du dépassement », jour où toutes les ressources annuelles de la planète seraient consommées si toute l’humanité vivait comme les Français. Hasard du calendrier, c’est aussi le jour où était organisée une visite d’Ovade pour les conseils municipaux du secteur ; trois élus de Drom ont répondu à l’appel.

  Regroupant les 334 000 habitants de 194 communes, le syndicat Organom reçoit chaque année 58 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles et 4500 de végétaux. Depuis 1984, ces déchets étaient enfouis au centre de La Tienne (à Viriat), mais le besoin croissant d’espace a amené les élus à mettre en place d’autres solutions en partant du principe qu’il convenait de ne plus enfouir de déchet valorisable. Il était alors décidé de se tourner vers la méthanisation.

Tri préalable, puis enfouissement minimum

  En incitant d’abord les usagers à trier leurs déchets pour les orienter vers les bonnes filières (points d’apport volontaires, déchetteries), les ordures ménagères résiduelles subissent désormais un tri mécano biologique. Ce qui n’est pas valorisable est enfoui (moins de 50 %), et la partie fermentescible, après plusieurs traitements, produit du compost (15 000 tonnes) et du biogaz, transformé en électricité (la consommation annuelle de 4 000 foyers, hors chauffage) dont l’usine utilise une partie. La chaleur dégagée à ce moment-là sert dans le procédé de transformation de la matière organique. L’ai interne des bâtiments est lui-même utilisé pour l’aération du compost, puis filtré avant rejet extérieur. Le compost est de très bonne qualité grâce à un procédé unique au monde (« Sordisep ») qui permet d’en éliminer tout ce qui n’est pas organique. Mais il convient aussi que soient impérativement proscrits certains indésirables dans les ordures ménagères : le verre, les produits nocifs et les textiles.

A savoir : une journée portes ouvertes est organisée le 23 juin (pour le deuxième anniversaire de l’usine) : renseignements au 04.74.45.14.70

  Des visites sont aussi organisées tout au long de l'année : panneaux explicatifs et vidéos accompagnent le guide tout au long du cheminement adapté à tous publics : scolaire et adultes (les Dromignons ont d'ailleurs précédé les élus de Drom de quelques semaines !

L'usine OVADE

Devant les tubes malaxeurs

Une visite instructive pour des élus motivés

   .

Visite complète de l'usine en quelques minutes, avec la vidéo :