Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

20 novembre 2018, 20 h 43 min
Averses
Averses
2°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Sylvain Turpin

Le Dromignon a 10 ans !

10 ans Dromignon  01

  Le 20 janvier 2006, l'hebdomadaire départemental annonçait une naissance, non pas dans la rubrique de l’état-civil, mais dans la chronique locale de Drom. Sous la houlette de Pascal Madignier, alors en charge de l’école de Drom, un nouvel organe de presse écrite venait ainsi de voir le jour : « Le Dromignon » (mélange de « Drom » et de « trop mignon » ! ), entièrement conçu et réalisé par les élèves de la classe unique. Se définissant comme le bébé du « Petit Dromadaire » (communiqués de la mairie), le N°1 est distribué à leurs familles, et il est aussi disponible à la bibliothèque. Le 30 juin suivant, le correspondant local de presse applique l’appellation de « Dromignons » aux écoliers eux-mêmes : au fil du temps, elle deviendra leur dénomination « officielle ».

  Puis ce confrère connaitra une diffusion régulière de trois numéros par an, jusqu’au départ de son rédacteur en chef. Pendant plusieurs années, le périodique disparait alors des kiosques, jusqu’à l’arrivée de Sylvain Turpin, nommé maître d’école à Drom en 2011. Tout de suite, le dynamique enseignant motive ses troupes qui se réapproprient le titre.

Une diffusion élargie, et en ligne

   Une nouvelle vie commence pour le périodique, toujours conçu et écrit par les élèves et mis en page par le maître, qui se charge aussi de l’éditorial. L’impression est confiée à la mairie ; un an plus tard, le nombre de pages diminue (de 16 ou 12, il passe à 6, puis 4), mais il est désormais tout en couleurs et diffusé à l’ensemble de la publication (gratuitement . . . et sans recours à la publicité ! ) ; de plus, il est disponible « en ligne » sur le site internet de la commune.

   Parallèlement, les Dromignons se sont aussi lancés dans un autre vecteur de communication : les « pagettes », textes partagés sur internet avec les familles, mais aussi avec tout autre partenaire impliqué, en échangeant avec d’autres établissements. Avec bientôt 400 pagettes diffusées, le « Dromignon » connait une année 2015 creuse. Mais le comité de rédaction (toute la classe ! ) a décidé de marquer ce dixième anniversaire avec un numéro spécial, remarquant que seules Maely et Margot, les deux doyennes, avaient l’âge de cette publication. Notre objectif est alors allé surprendre le comité de relecture dans la finalisation de ses travaux, et tenté d’en savoir plus, en avant-première. Malheureusement, aucun élément n’a filtré : il faudra attendre la diffusion de ce numéro 16 dans les toutes prochaines semaines !

10 ans Dromignon  02

La rédaction en plein travail

10 ans Dromignon  03

On vérifie la mise en page

10 ans Dromignon  04

On traque les phôtes d'ortaugrafe

10 ans Dromignon  05

On se met d'accord sur les détails

10 ans Dromignon  07

On saisit les textes

10 ans Dromignon  08

Les doyennes ont l'âge du Dromignon !

10 ans Dromignon  09

En-tête du premier numéro

10 ans Dromignon  10

La presse salue la sortie de ce concurrent, et néanmoins confrère !

Légende photo : l’équipe de rédaction en plein travail

Le marché de Noël joue dans la cour des grands

Marché de Noël DROM 2015 01

  Il en est ainsi de beaucoup de grandes manifestations : avec le succès croissant, il devient un jour une nécessité de délocaliser ! Organisé par le Sou des Ecoles, le marché de Noël est ainsi sorti de la cour de l’école pour se déplacer au centre-ville. En extérieur et en intérieur, presque une vingtaine de stands ont ainsi accueilli le chaland qui n’a pas boudé son plaisir et pu découvrir (ou redécouvrir) des créations d’autant d’artistes ou de producteurs du secteur. Des cartes de vœux de Margaret, artiste locale, jusqu’à la bière artisanale produite en Bresse en passant par les bijoux, le petit mobilier ou les gourmandises, il y avait de quoi bien préparer la hotte du Père Noël. Le tout, accompagné de tartines de fromages fort, de vin chaud ou bien encore de crêpes.

  Quant aux désormais célèbres couronnes de Noël fabriquées par les Dromignons, il a tout juste fallu une heure pour que le stock disparaisse ; heureusement, d’autres décorations étaient aussi prévues, issues des ateliers de leur coopérative : étoiles, scoubidous, petits sapins et clochettes ! Les écoliers ont déjà prévu des projets avec les bénéfices générés : dans une interview exclusive, Pauline a ainsi évoqué une sortie de ski de fond.

Marché de Noël DROM 2015 03

Les artistes locaux participent : les aquarelles de la Route des Dolines . . .

Marché de Noël DROM 2015 02

. . . les bijoux de la rue de la Forge

Marché de Noël DROM 2015 04
Marché de Noël DROM 2015 05

Marché de Noël DROM 2015 06

On se presse vers les tartines de fromage fort, le vin chaud et les crêpes.

Marché de Noël DROM 2015 07

Circuits courts, consommation locale : le maître montre l'exemple !

Marché de Noël DROM 2015 08

Un stand dévalisé !


Marché de Noël DROM 2015 par 01250DROM

 

 

 

 

Une école exemplaire

Ecole rurale DROM   Une fois de plus, l'école de DROM est citée en exemple : extrait de "36 000 communes", mensuel des Maires Ruraux de France.

   Pour mémoire, rappel de la volonté locale de maintenir ce service de proximité, base de notre démocratie : réflexion du printemps 2007, et délibération du conseil municipal . . . et de la motivation de l'enseignant en charge de l'établissement.

90 années de classe unique

Rentrée 2015 à DROM

(Presque) la parité !

  C’était la 175ème rentrée à l’école de Drom, du moins dans des bâtiments communaux (auparavant, l’instruction publique était, semble-t-il, dispensée chez l’instituteur ! ). En effet, la première école a été mise en service en 1840 (l’actuelle salle des fêtes) et l’actuelle en 1886. Mais c’est depuis 1925 que les deux ont été regroupées en une classe unique.

   Sylvain Turpin, actuel maître d’école, entame ici sa cinquième année, et se retrouve désormais le plus ancien de l’établissement. On enregistre un gros mouvement chez les garçons avec le départ de Esteban, Johan, Lenny, Marius, Maxime et Paul, partis vers le collège, et l’arrivée de Basile, Djemy et Nathan, sortis de la maternelle. Maely et Margot, Axel, Naomie et Pauline, Coline, Gabriel et Noé sont tous montés d’un niveau ; soustractions et additions aboutissent alors à une légère avance pour les garçons (six, pour cinq filles). Particularité pour cette année : les Dromignons sont répartis sur quatre niveaux : il n’y aura ainsi pas de départ de CM2 en fin d’année (mais un gros contingent d’arrivées en CP ! ).

  Tous sont donc impatients de reprendre en main leur institution pour une nouvelle saison: on ne change pas une équipe qui gagne !

Eco école DROM 06

Sou des Ecoles de DROM

Sylvain Turpin, maître d’école passionné

Sylvain Turpin 01

Sylvain Turpin, l'instruction publique, mais pas que !

     Mardi 1er septembre, c’est la rentrée, la cinquième à Drom pour Sylvain Turpin. « Cette année, je suis le plus ancien de l’école », nous annonce alors fièrement ce trentenaire. Un petit retour sur ce doyen s’impose donc !

   Originaire d’un village du Cher, Sylvain a été impressionné par des professeurs du collège, qui ont confirmé son envie d’être enseignant, plus spécialement en histoire. Finalement, c’est à l’instruction primaire qu’il se destinera en passant par les sciences. Au printemps de Bourges, il rencontre Audrey, une Bressane, institutrice aussi (qui s’était juré de ne jamais épouser un autre enseignant ! ). Alors, pour se rapprocher de la Bresse, le Berrichon commencera sa carrière dans le Rhône, avec des postes de (longs) remplacements à Villeurbanne et à Feyzin. Mais, dans des établissements regroupant jusqu’à 12 classes élémentaires (et une dizaine de maternelles), ce rural vise un retour à la campagne (le printemps de Bourg, cette fois ? ) pour une petite école. Le poste de Drom se libère ; sans rien en connaître, il postule et sa candidature est tout de suite acceptée.

Read more ...

Au fil des jours . . .