Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

22 mai 2018, 0 h 40 min
Nuageux avec des orages
Nuageux avec des orages
19°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: SIeA

Communication électronique : Drom a la fibre

    « Depuis 2011, des travaux ont été effectués pour préparer l’arrivée de la fibre optique dans la commune ; des artères passent sur le territoire . . . mais ne faisaient que passer ! » expliquait le maire de Drom en introduction de la réunion publique organisée conjointement avec le « SIEA », Syndicat Intercommunal d’Energie et de e-communication de l’Ain. Depuis le 17 avril dernier, ce service est opérationnel pour le village, et un dixième de la population s’est déplacé pour en découvrir les principes et les modalités d’accès. En présentant le syndicat, Walter Martin, son président, rappelait la genèse du projet : « il y a plus de dix ans, le choix de l’Ain a été d’apporter la fibre à tous les habitants ; c’est notre marque de fabrique et notre fierté : l’amener dans tous les territoires les plus ruraux ». En effet, il s’agit là d’un enjeu indiscutable d’aménagement du territoire, de développement économique et de service public, au même titre que l’électrification du monde rural au cours du XXème siècle. Le réseau Li@in, premier réseau d’initiative publique de France, place ainsi le département largement en avance dans ce domaine ; il vise l’équipement de 392 communes de l’Ain d’ici fin 2021 (la société Orange n’ayant choisi d’équiper que les 15 communes les plus urbaines pour des raisons de rentabilité).

Un service public, et un choix de partenaires privés

  Assisté de Valérie Ecochard, Philippe Dubost, directeur du SIEA, détaillait ensuite les caractéristiques de la fibre optique, qui permet de multiplier jusqu’à 50 le débit des données transférées, sans atténuation avec la distance. Fait exceptionnel, à Drom, 90 % des bâtiments sont éligibles à ce service, la moyenne se situant plutôt en dessous de 50 % pour les communes desservies.

  Pour accéder au service, il convient d’abord de vérifier son éligibilité sur le site du réseau Li@in (www.reso-liain.fr), puis de choisir un opérateur parmi les 26 partenaires qui proposent leurs services aux entreprises, ou les 6 pour les particuliers. Deux d’entre eux étaient d’ailleurs présents à Drom pour expliquer leurs sélections de services. La souscription d’un abonnement déclenche alors le processus de raccordement du logement ou du bâtiment au réseau de fibre optique, financé par le SIEA jusqu’à une prise terminale optique à l’intérieur du bâtiment. Il reste alors à effectuer les branchements internes avec les équipements privés : ordinateur, téléphone, télévision, etc. Mais, quel que soit l’opérateur et l’abonnement choisis, aucun règlement n’est débité avant l’ouverture effective du service.

Un atout pour la commune

  Depuis la mise en service du 17 avril, Drom compte d’ailleurs déjà quelques abonnés. Les questions n’ont alors pas manqué, marquant l’intérêt pour ce service, principalement sur les modalités techniques, mais aussi sur les portabilités de numéros de téléphone et d’adresses courriel, ou chaque réponse a été rassurante et chaque crainte effacée. Une inquiétude a aussi été émise sur l’impact en matière de santé publique, mais la fibre n’utilise que la lumière et n’émet aucun rayonnement électromagnétique : elle est plus passive que le cuivre. Par ailleurs, la wifi est aussi dix fois moindre que le téléphone portable.

  Une nouvelle étape dans l’ère du numérique !

Walter Martin, président du SIEA

Philippe Dubost, directeur du SIEA

Valérie Ecochard

Une procédure simple !

 

La fibre optique arrive (enfin) à Drom !

  Depuis les années 2010, les chantiers de travaux publics de la commune prévoyaient l’arrivée de la fibre optique en intégrant des fourreaux, puis des chambres de répartitions, lors de l’amélioration du réseau d’eau, puis de l’aménagement du cœur de village. Par ailleurs, dans le même temps, le territoire communal était aussi traversé par plusieurs artères destinées à diffuser la fibre vers les villages et hameaux du Revermont. Après les mésaventures politiques, stratégiques et financières de ce projet au niveau départemental, le village a connu, en 2017, une phase de travaux dédiés plus précis avec l’installation d’une armoire « NRO » (nœud de raccordement optique) derrière l’abribus. En dehors de la partie centrale (où les réseaux sont enterrés), il est apparu nécessaires d’installer des supports supplémentaires pour une alimentation aérienne ; pour cela, 22 conventions de surplomb ont été acceptées (sur 23) par des propriétaires.

Mise en service dès ce printemps

   La date de l’ouverture du service du très haut débit est désormais connue pour Drom : le 17 avril 2018. Une réunion publique d’information est organisée par le « SIEA » (Syndicat Intercommunal d’Energie et de E-communication de l’Ain) et la commune pour expliquer les modalités d’accès à ce service ; elle se tiendra le 3 mai 2018 à 19h. D’ici là, les usagers peuvent tester leur éligibilité à ce service sur www.reso-liain.fr : en sauvegardant leur test, ils seront automatiquement averti lorsque le secteur sera couvert. Ils y trouveront aussi les informations utiles à leur prochain raccordement, ainsi que la liste des opérateurs de services partenaires.

Un chantier de longue haleine . . .

2011 : une première artère arrive de Meillonnas ...

. . . traverse la route, au Col de France ...

... puis descend dans la vallée

Une chambre est installée au carrefour avant de continuer vers Montmerle

 

* * *

En 2012, une deuxième artère arrive de Jasseron par les Combes

Une mini trancheuse est nécessaire . . .

. . . puis une trancheuse de poche !

Elle va se raccorder à la première, carrefour de Montmerle

 

* * *

 

Quelques semaines plus tard, le centre du village est équipé de fourreaux ...

 

... et de chambres.

En 2014, une nouvelle artère part sur la route des crêtes

L'armoire "NRO" est installée en 2017

Et plusieurs nouveaux supports aériens sont nécessaires en périphérie.

.

 

 

Bientôt la fibre . . . ?

bandeau-Liain

  Le Dromoscope s'est vu sollicité pour un article sur la fibre optique. Ce projet ambitieux et attendu, lancé depuis plusieurs années par le "SIeA ", Syndicat d'Energie et de e-communication de l'Ain, connait de multiples rebondissements dont la presse se fait régulièrement l'écho.

  Lors de ses derniers chantiers (enfouissement de réseaux, eau, aménagement de voirie), la commune de Drom a pris le soin d'anticiper l'arrivée de cet équipement en installant des fourreaux et des chambres de raccordements.

  Ce dossier avance actuellement, mais il convient de s'en tenir aux informations officielles et de faire confiance aux personnes habilitées pour le gérer. La mairie a publié un article qui explique l'état d'avancée de ce dossier, dans son dernier communiqué "Le Petit Dromadaire" . . .  mais, comme "les gens ne le lisent pas", (d'après l'ex-future maire de Drom), il est donc repris ci-dessous :

Fibre DROM

     *     *     *

CDV Tr2 2012

Photo d'archives (avril 2012)

 

Un territoire (bientôt) bien irrigué

Fibre optique NDC (1)

   Le département de l’Ain a fait le pari de s’équiper totalement en fibre optique (3 000 kilomètres de réseau) en procédant par étapes (zone pilote, artères principales, puis secondaires). La commune de Drom a ainsi déjà connu plusieurs séries de travaux pour l’installation du réseau : deux fourreaux arrivent sur son territoire et se rejoignent dans un maillage en direction de Montmerle. Dans le village, fourreaux et chambres de répartition, installés à l’occasion de chantiers précédents, sont tout prêts à accueillir la fibre pour raccorder tous les usagers intéressés.

   Une nouvelle artère est en cours d’installation sur le territoire, sur la route des crêtes. Raccordée à celle qui alimentera Drom (au niveau du hameau des Combes), elle suit la voie créée par l’abbé Gringoz jusqu’à la chapelle des Conches, puis continue, sur la commune de Ramasse, jusqu’au relais de télévision. La route des crêtes est ainsi coupée à la circulation pendant plusieurs semaines : une machine enfouit, en bordure de chaussée, les tubes déroulés tout le long de la route.

Des fourreaux, mais pas encore de fibre !

   Pour conduire ce projet, le SIeA a créé une régie : RESO-Li@in (Régie d’Exploitation du Service Optique Li@in). Unique en France, cette infrastructure gère, contrôle et entretient le réseau Li@in (liaison internet de l’Ain), et assure la liaison avec les fournisseurs d’accès à Internet offrant leurs services aux abonnés.

   C’est la régie qui est en contact avec les fournisseurs d’accès à Internet utilisant le réseau. La relation avec l’abonné est, quant à elle, uniquement gérée par les fournisseurs d’accès à Internet.

   Des désaccords avec l’entreprise Orange, en complément de la dégradation de la situation économique, ont ralenti la progression du projet. Mais une convention vient d’être signée entre l’opérateur et le « SIeA » (syndicat intercommunal d’énergie et de e-communication de l’Ain, maître d’ouvrage du projet), qui permet de poursuivre ce chantier pour la couverture totale du département en très haut débit.

   Un site internet, www.reso-liain.fr, est alors à la disposition des usagers pour suivre l’évolution de ce réseau, vérifier leur éligibilité et, le cas échéant, s’inscrire à ce service en choisissant un opérateur. Le syndicat se chargera alors d’amener le réseau en limite de propriété, et l’opérateur fournira l’équipement pour se raccorder (l’installation à l’intérieur de la propriété étant à la charge de l’abonné).

   Mais, si ces fourreaux sont prêts pour le village de Drom, la fibre n’y est pas encore tirée et la commune n’est toujours pas éligible. Il est toutefois possible pour tous les usagers (particuliers, professionnels) qui sont intéressés par ce service, de faire le test d’éligibilité, en validant bien la position de leur maison ou de leur entreprise. Cette validation sera enregistrée et leur permettra d’être directement informé, par courriel, du moment où leur zone sera validée pour être équipée, où les travaux seront en cours et quand la zone sera réellement éligible. De plus, les informations récoltées, sur le nombre et la localisation des clients en attente, permettent à la régie de mesurer plus précisément l’attente du territoire, l’ampleur des besoins, voire leur adéquation et leur légitimité avec la configuration des équipements en attente.

 Fibre optique NDC (9) Fibre optique NDC (6)

Au fil des jours . . .