Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

26 août 2019, 0 h 17 min
Clair
Clair
19°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Revermont

La voie des colporteurs : le festival itinérant prépare sa quatrième édition

A Thioles, les bénévoles s'activent pour cette animation hors normes

   Après les premières éditions de 2011 et 2012, puis une nouvelle formule plus élaborée en 2017, le collectif a décidé d’une programmation biannuelle. En Revermont, la fin de l’été sera donc marquée par le retour des colporteurs, de leurs ânes, mais aussi d’autres intervenants pour un tour du Revermont avec des ateliers et des démarches de citoyenneté en journée, et des soirées plus dédiées à des animations culturelles.

Un coup de projecteur sur le territoire

   L’objectif est d’aller à la rencontre, donner à réfléchir, faire rêver, nourrir les émotions, créer du lien, toujours et encore, pour préparer la société à l'évolution qu'elle doit opérer. Mettre en valeur ce que l'humain a de plus beau par le geste et l'action ! Huit colporteurs, accompagnés de leurs ânes, constitueront la colonne vertébrale de ce festival en réalisant un parcours à pied de plus de 100 km. Ils créeront un spectacle de rue avec l'accompagnement des Compagnies Art'Phonème et Le COuac qui sera restitué dans tous les villages et hameaux qu'ils traverseront, soit 22 représentations en tout !

   Une autre caravane empruntera un trajet différent, mais se retrouvera dans les mêmes étapes : les musiciens de Tribu Terre iront à la rencontre de ceux qui se déplacent difficilement (particuliers, structures d’accueil spécialisées).

La Fabrique, centre névralgique

   Lucile Clair et Pierrick Brunet sont les coordonnateurs de ce projet lancé dès juillet 2018 et qui a établi son quartier général à Thioles, dans les locaux de la Fabrique, mis à disposition par le MRJC (mouvement rural de jeunesse chrétienne) qui partage des valeurs communes. Pour cette nouvelle édition, un collectif a été créé, « Les colporteurs » et le travail est réparti entre différentes commissions. Des « journées bricole » sont régulièrement organisées, faisant appel au bénévolat pour réaliser panneaux et accessoires, costumes et matériel. Des gradins démontables viennent ainsi d’être confectionnés pour les spectacles de rues (de 150 à 160 places « suivant la taille des fessiers ») ; une caravane est en cours de restauration pour faire office de buvette, une autre est déjà opérationnelle ; un atelier couture s’affaire à la préparation des costumes des artistes.

Au programme

   Du 23 au 31 août : 4 caravanes ; 7 villages étapes ; des arrêts et animations dans 17 villages et hameaux ; des ateliers culturels ; des projections, des débats, des instants transat et plusieurs dizaines de spectacles (programme définitif disponible ici !).

   Les colporteurs passeront à Drom le mardi 27 août à midi !

La Fabrique du Monde Rural du Revermont mets ses locaux à disposition de l'organisation

.

 

 

 

Cinéma : le programme de la rentrée !

     Encore deux films avant la fin de la saison, et on connait déjà ceux de la reprise, en fin d'été !

    Le 24 juin, à 20h15 : « Raoul Taburin » (film français de Pierre Godeau avec Benoît Poelvoorde, Edouard Baer, Suzanne Clément) ; sorti le 17 avril 2019 ; durée 1h30.

Raoul Taburin

   Raoul Taburin, c’est l’histoire d’un petit garçon devenu grand sans savoir faire du vélo. L’histoire d’un immense malentendu vécu comme une malédiction. Un imposteur malgré lui.

 

* * *

    Le 15 juillet, à 19h30 : « Dumbo » (film américain de Tim Burton avec Colin Farrell, Danny DeVito, Michael Keaton ) ; sorti le 29 mars 2019 ; durée 1h52.

Dumbo

   Les enfants de Holt Farrier, ex-artiste de cirque chargé de s’occuper d’un éléphanteau dont les oreilles démesurées sont la risée du public, découvrent que ce dernier sait voler...

* * *

    Le 23 septembre, à 20 h 15 : « Roxane » (film français de Mélanie Auffret, avec Guillaume De Tonquédec, Léa Drucker, Lionel Abelanski ; sorti le 12 juin 2019 ; durée 1h28.

 
    Toujours accompagné de sa fidèle poule Roxane, Raymond, petit producteur d’œufs bio en centre Bretagne a un secret bien gardé pour rendre ses poules heureuses : leur déclamer les tirades de Cyrano de Bergerac. Mais face à la pression et aux prix imbattables des grands concurrents industriels, sa petite exploitation est menacée. Il va avoir une idée aussi folle qu'incroyable pour tenter de sauver sa ferme, sa famille et son couple : faire le buzz sur Internet.
 
* * *

    Le 14 octobre, à 20 h 15 : « Le Roi Lion » (film américain de Jon Favreau, avec Jean Reno, Donald Glover, James Earl Jones) ; sorti le 17 juillet 2019.

 
 
   Au fond de la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba, leur futur roi. Les mois passent. Simba idolâtre son père, le roi Mufasa, qui prend à cœur de lui faire comprendre les enjeux de sa royale destinée. Mais tout le monde ne semble pas de cet avis. Scar, le frère de Mufasa, l'ancien héritier du trône, a ses propres plans. La bataille pour la prise de contrôle de la Terre des Lions est ravagée par la trahison, la tragédie et le drame, ce qui finit par entraîner l'exil de Simba. Avec l'aide de deux nouveaux amis, Timon et Pumbaa, le jeune lion va devoir trouver comment grandir et reprendre ce qui lui revient de droit…
 

 

Prochain film : le 4 novembre !

 Logo cinéma DROM

Bientôt les Vendredis du Revermont !

Bérangère Bulin dévoile le programme 2019

   Sous l'égide de la CA3B, qui a transformé les "Jeudis du Revermont" en "Vendredis du Revermont", une 11ème saison est lancée pour des spectacles gratuits dans les villages du Revermont : cirque, puis concerts de différents styles.

  A Drom, c'est la place Docteur Gaillard qui accueillera "La vie rêvée de Josiane", un spectacle complètement déjanté avec Bastoon et Baboushka, le vendredi 19 juillet, à 20h30.

  De la chanson française,qui chatouille, qui décoiffe, qui bouleverse à travers des histoires singulières. De quoi bouger les fesses en essuyant les larmes, de quoi mourir de rire pour ne pas mourir tout court.

Le lancement de la saison


       

Les pizzas des Cup’Ain : l’envers du décor

Un gros travail en amont, dans un laboratoire fonctionnel

 Les Cup'Ain reviennent pour une nouvelle saison ...

mais chaque soirée est précédée d'une minutieuse préparation !

Visite des coulisses  . . .

   En Revermont, depuis cinq ans déjà, beaucoup connaissent les Cup'Ain qui viennent, non seulement régaler de leurs pizzas les gourmands d'une demi-douzaine de villages, mais aussi animer chaque semaine leurs soirées estivales. Après leur saison hivernale où ils sont salariés en charge d'un restaurant en station de ski, les trois complices reviennent pour un sixième été en Revermont. Chaque soir, leur camion se pose dans un village différent et ce sont 50 à 60 pizzas qui sont composées à la demande, que l'on peut emporter ou bien déguster sur place, accompagnées d'une boisson et de musique : tables et sièges sont fournis  (et abondamment utilisés !) et l'équipage détient une licence II.

Un laboratoire fonctionnel

   Mais le succès et l'efficacité sont dus à toute une organisation bien huilée en amont ! En effet, après des débuts dans leur appartement, le trio s'est entièrement aménagé lui-même un atelier dans les caves d'une ancienne fromagerie. Là, il dispose d'un local de stockage et d'un laboratoire équipé de tout le matériel indispensable : chambres réfrigérées, pétrin, trancheuse, vaisselle et lave-vaisselle (les verres jetables sont désormais proscrits ! ). Les produits frais sont livrés deux fois par semaine et chaque matinée est utilisée pour préparer tous les ingrédients nécessaires : boules de pâte, sauce napolitaine, pili-pili et garnitures diverses des 18 pizzas de la carte (et même, en plus, des escargots ou des fruits de mer, à condition de commander avant midi ! ), sans compter les deux ou trois suggestions du jour. L'équipe veille aussi à jouer "local" en s'approvisionnant, pour certains produits, chez Jean-Louis, maraicher à Simandre, ou à la fromagerie de Drom.

Mais qui sont-ils ?

   Patrice est boulanger pâtissier (pizzaiolo l'été, chef de cuisine l'hiver) ; Manon, serveuse, est fille d'une restauratrice : elle a grandi dans une brasserie de la Drôme. Quant à Thomas . . . il est maçon, mais il excelle aussi au service !

Circuit

   Le camion bleu des Cup'Ain tourne de village en village du dimanche au vendredi (Verjon, St Etienne, Salavre, Treffort, Pressiat et Drom) ; le samedi, il peut intervenir dans des manifestations (Musicolines, à Treffort) ou des fêtes privées (anniversaires, en salle, à domicile).

Et, le vendredi 21 juin, à Drom, une surprise pour la fête de la musique . . .

La marchandise à l'abri dans des des chambres réfrigérées

Des bons produits frais dans la réserve

Les conteneurs prêts à accueillir les garnitures

Patrice est dans l'pétrin !

Préparation des boules de pâte : pesage ...

... roulage ...

... et stockage !

La pâte repose alors 24 ou 48 heures.

 

Au tour de la viande . . .

. . . puis des poivrons !

N'oublions pas le parmesan !

Parés pour une nouvelle saison  . . .

. . . et des belles soirées d'été !

 

Route Fleurie du Revermont : partenaire d’Aintourisme

   C’est à Corveissiat, commune gérée par sa vice-présidente, que le président Alain Mathieu a convoqué, pour l’assemblée générale de la Route Fleurie du Revermont, les élus et bénévoles des 17 communes adhérentes. Le point était fait sur l’année écoulée, avec le rappel des villages primés par la commission d’évaluation : Montagnat, pour les communes labellisées, Simandre, pour les non labellisées, Hautecourt, pour la mise en valeur du patrimoine, et Rignat, pour la créativité.

   En place depuis un exercice, le bureau actuel a souhaité proposé un toilettage des statuts, apprécié pour sa prise en considération du patrimoine. Par ailleurs, eu égard aux contraintes budgétaires des collectivités et à la santé financière de l’association une baisse de 40 % des cotisations était acceptée à l’unanimité !

Une reconnaissance départementale

   Eric Dubiel, président délégué de l’office de tourisme Bourg en Bresse destinations, insistait dans son propos sur la mise en valeur du Revermont et de son identité, appréciée et indispensable dans l’offre touristique du département, qui commence à intégrer le Revermont dans ses supports cartographiques. Clothilde Fournier, présidente de Ain Tourisme, indiquait la candidature de l’Ain pour le renouvellement de son label « département fleuri » et suggérait d’intégrer la route fleurie dans ce dossier.

*   *   *   *   *

    Créée en 1959 par l’Association Touristique du Revermont, la Route Fleurie du Revermont a longtemps été la seule en France. A la dissolution de l’ATR, une nouvelle association s’est créée en 2010 : elle devra bientôt fêter son 10ème anniversaire !

Clothilde FOURNIER

Eric DUBIEL

Au fil des jours . . .