Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

22 avril 2019, 22 h 22 min
Surtout nuageux
Surtout nuageux
17°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Ramasse

Ramasse a apporté sa pierre au Monument préféré des Français !

 Brou 01

   Brou a été désigné monument préféré des Français.  On peut rappeler que la pierre de taille blanche du Monastère Royal de Brou a été extraite des carrières de Ramasse (paroisse de Saint Julien sur Roche), qui appartenaient à Marguerite d’Autriche.

Brou 02

   Ce monument est encore plus à l’honneur en ce mois de mai 2015 : le spectacle Couleurs d’Amour met en valeur la façade de ce chef d’œuvre édifié au début du XVIème siècle, en rappelant sa raison d’être : perpétuer l’amour de Marguerite d’Autriche pour son époux défunt, Philibert le Beau, duc de Savoie.

    Quatre tableaux se succèdent en une féérie de couleurs :

 Marguerite d’Autriche, la fleur, puis la perle.

   Marguerite d'Autriche joue un rôle politique et artistique de premier plan dans l'Europe de son époque. En effet, née en 1480 à Bruxelles, l'archiduchesse est issue des deux plus prestigieuses maisons d'Europe, celles de Bourgogne et de Habsbourg. Tour à tour reine de France, infante d'Espagne, duchesse de Savoie, et régente des Pays-Bas, elle a pour neveux François Ier et Charles Quint. Elle est aussi une femme sensible et cultivée, attentive à la protection des arts.

  ( On peut aussi rappeler que les édiles de Bourg lui offrirent du fromage de Clon ! )

Brou 03

 Philibert de Savoie, les vitraux et les blasons.

   Le son des cors rappelle le goût pour la chasse de Philibert le Beau, duc de Savoie, né à Pont d’Ain en 1840, que Marguerite épouse en 1501. L'été suivant, le couple fait son entrée triomphale dans la capitale de la Bresse. A la fin de de l'été 1504, le duc est emporté par une pleurésie en quelques jours ; la vie de Marguerite se brise. Elle entame un deuil qu'elle portera sa vie durant.

   Le monastère royal de Brou est le chef-d’œuvre qu'elle édifie pour perpétuer l’amour qu’elle portait à son époux

 Brou 04

La construction de l’édifice, les artisans et les banquets

   Suivi par la régente des Pays-Bas, le chantier du monastère est rapidement mené de 1505 à 1532 par les meilleurs artistes et artisans. Mais Marguerite, morte en 1530, ne verra jamais l'édifice terminé. Peu importe, seigneurs de la cour de Savoie et ouvriers du chantier fêtent la construction de ce chef d'œuvre du gothique flamboyant, unique en France. Les trois tombeaux sont de véritables monuments, exceptionnels par leur ampleur et cette dentelle de pierre si emblématique du monument.

 Brou 05

Les lettres d’Amour, M & P

   Sur la façade comme en de nombreux endroits de l'église, les lettres P et M, réunies par une cordelière appelée « lacs d'amour », tracées dans la pierre et le verre, perpétuent le souvenir de l'union de Philibert et Marguerite.

Brou 06


Couleurs d'Amour à BROU par 01250DROM

Brou 07

Brou 08

Quand on y est, on n’y reste pas toujours !

Drom, c'est fini pour le cantonnier . . .

Drom, c'est fini pour le cantonnier . . .

   Cantonnier officiel de Drom (et de Ramasse ! ) depuis septembre 2002, Alexis Joubert vient de quitter la vallée pour celle du Suran. En effet, l’employé communal partageait son temps entre les deux villages, mais œuvrait aussi à l’I.M.E. Georges Loiseau de Villereversure (Institut Médico Educatif) où il était chargé de transport de personnes depuis l’automne 2012. Une évolution vers un contrat à plein temps lui ayant été proposée, le chauffeur sera désormais aussi affecté à l’entretien des locaux et des espaces verts. En un an, il est ainsi le deuxième fonctionnaire (sur trois) à démissionner.

   Alexis, par ailleurs musicien, avait consacré ses trois premières années professionnelles au spectacle, suivant les tournées de l’artiste Jean-René, d’abord comme poursuiveur, puis comme régisseur lumière. On l’a ensuite vu à l’entretien du golf de Bourg, mais aussi au service de particuliers, avant que la fonction publique territoriale ne l’appelle au service de plusieurs communes (jusqu’à quatre simultanément) : Ramasse, Drom, Pressiat, St Georges sur Renon, la Chapelle du Chatelard et Simandre sur Suran, où il aura côtoyé une dizaine de maires. Il a même mis à profit ses réductions hivernales d’activité pour un emploi saisonnier aux sports d’hiver, tendant la perche aux skieurs bugistes.

   Même si quelque citoyens (ou élus ! ) un peu « exigeants » ont pu parfois le peiner par des comportements incorrects, Alexis garde un bon souvenir de son emploi au service des populations de Drom et Ramasse qu’il tient à remercier de lui avoir fait confiance, et pour le partage d’instants conviviaux au fil de ses missions sur le terrain. « Une nouvelle page se tourne, mais ça me fait quand même quelque chose de quitter Drom et Ramasse », nous a t’il avoué en précisant qu’il ne lui avait pas été facile de restituer clés et matériels à « ses » deux maires, après son dernier jour de travail.

Revue de presse . . .

L'arrivée dans la vallée

Un peu plus au nord, toujours en Revermont

Un peu plus au nord, toujours en Revermont

Un fonctionnaire de poids !

Un fonctionnaire de poids !

De justes noces !

De justes noces !

Un passage plus à l'est . . .

Un passage plus à l'est . . .

Le pro de l'assainissement collectif

Le pro de l'assainissement collectif

Dehors par tous les temps

Dehors par tous les temps (passe moi l'sel, s'il te plait ! )

Serait-ce une farce ?

Serait-ce une farce ?

A double énergie !

A double énergie !

Changement d'outil (1)

Changement d'outil (1)

Changement d'outil (2)

Changement d'outil (2)

Un artiste à voir . . . et écouter !

Un artiste à voir . . . et écouter !

Et après . . .  ?

Sénateur . . .

Conseil d'Etat

. . . ou Juge au Conseil d'Etat ?

L’âge d’or mais ne dort pas !

Age d'Or de DROM 04

   De Drom et ses faubourgs Nord (Montmerle), Sud (Ramasse) et même Est (Villereversure), ils sont 25 de la vallée à se retrouver toutes les semaines pour une après-midi conviviale. Sous la conduite de Alain Félix, président du club, les aînés participent aussi à l’animation locale : dernièrement, leurs crêpes en ont réjoui plus d’un lors de la fête patronale ! Ils pratiquent aussi le jumelage avec la vallée voisine, lors d’échanges réguliers avec leurs homologues de Chavannes sur Suran et envoient des délégations dans d’autres clubs du secteur, lors de compétitions (de belote !). D’ailleurs, à Neuville sur Ain, c’est la doublette « Monique et Marcelle » qui est montée sur la plus haute marche du podium !

   Les années n’altèrent donc pas le dynamisme, et la porte est ouverte : tous les jeunes de leur âge sont les bienvenus. Rendez-vous de septembre à mai, le mercredi après-midi à la salle des fêtes.

Age d'Or de DROM 03

   Les équipes suivent un entrainement intensif et régulier, au stade (couvert) de belote de la rue de la Fruitière.

Age d'Or de DROM 01

Age d'Or de DROM 02

 En annexe, la salle de sport cérébral.

Journées du patrimoine : de fond en comble

  Vue générale DROM

   Les deux journées du patrimoine ont permis aux habitants et visiteurs de découvrir le Val de Drom du sous-sol jusqu’au sommet. En effet, le samedi, une trentaine de personne de Ramasse et de Drom ont saisi l’occasion d’une visite guidée du tunnel d’assèchement de Drom avec la participation de l’AGEK (association de gestion des espaces karstiques). Philippe Vermeil et Christophe Pascal leur ont ainsi expliqué les particularités hydrogéologiques du relief karstique de ce secteur. Creusé entre les territoires de Villereversure et de Ramasse, de 1859 à 1869, le tunnel a pour but de gérer les inondations de la vallée et du village de Drom, en les « accompagnant » vers leur exutoire naturel, les « sources intermittentes de Rochefort ». Interrompu par la guerre de 1870, l’ouvrage a été complété, en 1996, par un canal en amont.

En dessous, puis au-dessus

   Le lendemain, c’est 200 mètres plus haut que le public était convié, cette fois avec l’association des Amis de Notre Dame des Conches. Là, dans la chapelle Ramacharde ouverte à tous, ce sont deux millénaires d’histoire locale qui étaient résumés pour connaître le site de la sainte colline. Tout au long de l’après-midi, environ 70 personnes ont ainsi suivi les tribulations des sanctuaires successifs, de destructions en reconstructions, depuis l’évangélisation du secteur par St Thyrse, au second siècle de notre ère, jusqu’à nos jours.

Journée patrimoine 2014 Tunnel de Drom

Parés pour descendre dans les entrailles du Revermont

Journée patrimoine 2014 ND des Conches

Un sanctuaire constamment re-né de ses cendres

Au fil des jours . . .

  • Histoire, patrimoine, découverte : visite guidée du village

    Un site incontournable : le lavoir !

      Présidée par Marc Rochet, l’association « la Vallée de l’Ain » oriente ses actions dans les domaines de la culture et du patrimoine. Elle a ainsi à son actif la restauration de petits éléments … Lire la suite

  • Cinéma : le programme jusqu’à l’été

     

       Le 22 avril, à 20h15 : « Mia et le lion blanc » (film français allemand, sud-africain de Gilles de Maistre, avec Daniah De Villiers, Mélanie Laurent, Langley Kirkwood ); sorti le 26 décembre 2018 ; durée 1h37.… Lire la suite

  • Avis d’enquête publique

      En vue de compléter la demande de permis de construire d'un parc photovoltaïque sur le territoire des communes de DROM et RAMASSE, une enquête publique se déroulera du 7 mai au 7 juin 2019.

       Le projet étant majoritairement … Lire la suite

  • Les Dromignons excellent sur la scène et sur la toile

    Le salut final des artistes

       Les amateurs d’art en ont pris plein les yeux : la troupe théâtrale des Dromignons proposait son spectacle annuel ! Restant sur le principe du « Kamishibai », théâtre d’images qui défilent, les acteurs ont présenté plusieurs … Lire la suite