Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

17 novembre 2018, 13 h 54 min
Nuageux
Nuageux
9°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Ramasse

Les pèlerins à l’heure d’été !

  La chapelle de la Sainte Colline était déserte pour le traditionnel pèlerinage du lundi de Pentecôte ! Mais les pèlerins n’étaient pas loin : ils ont profité de cette belle journée presque estivale pour louer Notre Dame Des Conches en plein air, lors de l’office célébré par le père Emmanuel Kabemba.

La cloche de la chapelle sonne la fin de l'office . . .

. . . et le rassemblement autour du verre de l'amitié !

Rencontre au sommet entre les présidents Philippe Dosne, des Amis de Notre Dame des Conches (Ramasse) et Paul Monnet, de L'Association pour la Sauvegarde de l'Eglise de Saint Maurice d'Echazeaux (ASESME, à Corveissiat), autre haut lieu du patrimoine historique et religieux du Revermont.

(Pour consulter le site de l'ASESME : cliquer ici !)

. . . petit retour en arrière :

 

 

 

Premiers préparatifs pour les « rencontres d’octobre »

Les Cavets s’apprêtent à recevoir les Parisiens !

  Créé il y a plus de 80 ans, le Spéléo Club de Paris organise chaque année ses « Rencontres d’octobre », une des principales manifestations régulières de spéléologie scientifique en France. Parcourant le territoire national, elles sont devenues le rendez-vous traditionnel et incontournable des spéléologues explorateurs et des spécialistes du karst. Pour ce faire, des liens sont alors tissés avec les organisations locales.

Retour dans l'Ain

  Après Corveissiat en 2005, le spéléo club revient dans l’Ain puisque la 28ème édition se déroulera ainsi du 12 au 14 octobre 2018 dans la vallée de Drom avec le soutien du CDS 01 (Club de Spéléologie de l’Ain) et en partenariat avec le département de l’Ain et l’AGEK (Association de Gestion des Espaces Karstiques). Pendant trois demi-journées, les travaux scientifiques enchaineront échanges et interventions, suivies d’une visite sur le terrain (mais aussi sous le terrain ! ) ; une soirée sera aussi ouverte au grand public.

Une organisation sur les deux villages

  L’ensemble se déroulera sur les deux communes de Drom et Ramasse, l’AGEK se chargeant d’une partie de la logistique locale, et de la présentation de ce site karstique qui fera l’objet d’une conférence spécifique et détaillée !

  L’organisation de ces journées a donc commencé à s’esquisser du côté Revermont, avec une rencontre en duplex, par vidéoconférence, sous la direction de Philippe Vermeil, président de l’AGEK. Si le programme des interventions n’est pas de leur ressort, les Cavets souhaitent quand même partager leurs spécificités et leur sens de l’accueil.

Incontournable : la visite du tunnel !

 

L’esquisse du programme

  Le soirée grand public devrait se dérouler le vendredi soir à Drom, avec une présentation du poljé de Drom sous plusieurs angles (géologie, histoire, karst, etc. ) les rencontres et échanges des spécialistes étant plutôt prévus sur Ramasse les samedi et dimanche.

.

 

 

Années en 8 : dernier épisode

Manoeuvres communes pour les pompiers de Drom et Ramasse

Il y a 10 ans, en 2008

   En janvier, on apprend que la commune a re-signé la Charte du Revermont, réécrite pour tenir compte des enjeux du développement durable ; une soirée ciné-conférence-débat est organisée sur le réchauffement climatique. En février, les ados de l’espace-jeune s’affrontent sur écrans géants dans un tournoi de « xbox » et le repas du Sou des Ecoles régale les gourmands avec du poulet au Clon. Après les élections, le conseil municipal est installé en mars, cinq nouveaux élus ont rejoint l’équipe du maire sortant. La vallée étant sinistrée par les mulots, une réunion est organisée en avril avec les instances agricoles locales et départementales ; les pompiers cèdent leur camion 4x4 à leurs collègues de Ramasse et récupèrent le véhicule tous usages de la compagnie de Tossiat. En mai, le banquet des classes de la vallée est organisé par les 20 ans : du jamais vu depuis le siècle précédent ! En juin, les écoliers partent à la découverte de Lyon. En juillet, la commune est une des premières signataires de la Charte des maires pour l’Environnement. En août, la commission voirie de la Communauté de Communes profite des beaux jours et visite tous les villages pour préparer le programme des travaux.

Développement durable

   En septembre, un « petit » nouveau fait sa rentrée aux côtés des dix écoliers : Jérôme Billet, l’instituteur, qui remplace Pascal Madignier ; pour l’occasion, le cartable –défraichi- qui sert d’enseigne est repeint par Margaret. Les pompiers de Ramasse et de Drom s’entraînent dans une manœuvre commune et un paratonnerre est installé sur le clocher ; il est surdimensionné pour protéger l’ensemble des bâtiments communaux du centre. Lors de la St Thyrse, on célèbre les 50 ans de l’AOC Comté en fabriquant une meule à l’ancienne. En octobre, la mairie est parée de rose pour promouvoir le dépistage du cancer du sein ; les réservoirs sont débroussaillés par un chantier de réinsertion. La gestion des déchets et leur tri font l’objet d’une réunion publique en novembre. Les élus mettent en place de nouvelles illuminations qui divisent par treize la consommation d’électricité. En décembre, le Clon s’exporte aux USA et Martine Vicard, première femme pompier à Drom, fait valoir ses droits à la retraite ; la compagnie change de Centre de Secours de rattachement et passe de Treffort au Suran.

Débat sur le réchauffement climatique après la projection du film "Une vérité qui dérange", de Al Gore ; avec Jean-Pierre Jacob (Météo France), Nicole Guillermin (Présidente de Organom), Xavier Breton (député) et Maris Alexandre (directrice de Hélianthe, point info énergie de l'Ain)

Tournoi de XBOX sur grand écran, avec l'Espace Jeunes de la Communauté de Communes

Les parents du Sou des Ecoles préparent le Poulet au Clon

Installation du Conseil Municipal

Les Clubs des Anciens de Chavannes et Drom

C'est carnaval à l'école

Les mulots font des ravages . . .

. . . dans toute la vallée . . .

. . . jusqu'au coeur du village.

Réunion de crise (au centre, Michel Joux, actuel président de la Chambre d'Agriculture)

Pèlerinage des Conches dans la neige, pour le lundi de Pâques

Toujours de l'affluence pour l'exposition/bourse d'échanges de mécaniques anciennes

Portes ouvertes à la fromagerie et chez les artisans d'art

Quelques instants de calme à La Galerie

La protection civile assure la sécurité avec son poste de premiers secours.

 

Les classes en 8 ! ( . . . et en 3 )

 

Avant les vacances : la fête de l'école

Changement d'instit' : Pascal Madignier transmet les rênes à Jérôme Billet

Au cinéma : le triage au sort pour l'affiche et la place gratuite

 

(salle comble, même en juillet)

Tony est à la projection . . .

. . . puis Martine et Isabelle rembobinent le film : on n'est pas encore au numérique !

En Bourgogne, Margaret expose au 12ème festival international d'aquarellistes

En été, les élus de la commission voirie de la communauté de communes parcourent les 12 villages

Tous les chemins sont visités

Pour la rentrée, le cartable est repeint !

L'environnement et le fleurissement de la Vierge étaient différents !

 

Le coq est descendu du clocher

 

( Le gallinacé va être modernisé . . . )

 

( . . . il est équipé d'un paratonnerre ! )

Le gardien du village protège désormais le centre ville de la foudre

La commune suit les travaux de près

Pour la St Thyrse, on célèbre le cinquantenaire de l'AOC

Christian fabrique une meule de Comté à l'ancienne

La meule est pêchée à la toile

Avec leur biglotron, les chercheurs de Patrimoine cherchent à comprendre le Big Bong

La recherche avance à grands pas !

Le chef Jérôme dirige l'école de cuisine

L'agriculture locale a aussi ses sorcières . . .

 

. . . qui enfument le citoyen !

 

Les Espa'Drom, pêcheurs et futurs écoliers

 

Les country girls de la Gymnastique Volontaire donnent le rythme

 

Octobre rose pour la mairie

 

Les pompiers de la vallée s'entraînent ensemble

 
 

Réunion publique sur la collecte des déchets et le tri

 

Un trio de choc : la bande à Tritout !

 

Rencontre des Anciens au repas du CCAS

Les élus enguirlandent le village

Bernadette exporte le Clon aux U.S.A.

Ste Barbe 2008 : la dernière pour Martine Vicard . . .

. . . qui se voit offrir un "super" vélo (de collection ? )

Le Père Noël ne manque jamais de s'arrêter à l'école de Drom !

.

30 années de nouvelles hebdomadaires

Image associée

  En août 1987, le numéro 2219 de Voix de l’Ain, hebdomadaire départemental, informait de la présence d’un correspondant sur la commune de Drom. 1 560 semaines plus tard, pour marquer cet « anniversaire » de manière aussi humoristique qu’estivale, ce dernier vous propose la réédition d’un article de juillet 1995 : « La chèvre et le tracteur ».

Son maître absent quelques instants,

Dame chèvre fut fort intriguée

Par son beau tracteur stationné,

Laissé tout seul au bout du champ

 

Voulant l’observer de plus près,

Jouant des sabots et des dents,

L’outil brusquement démarrait :

Des fils rompus se contactant !

 

Livrée à elle-même, la machine

Partit ainsi à travers prés.

Enfin la course se termine . . .

En équilibre sur un rocher !

 

Une roue qui tourne en patinant

Dégage alors une noire fumée

Et, chaque voisin l’apercevant,

Croit son voisin à l’œuvre au pré.

 

Trois heures après, le chevrier,

A la recherche de son engin,

Le vit enfin au fond du pré . . .

Mais, du pneu neuf : presque plus rien !

 

S’il faut une morale à l’histoire,

C’est que les chèvres se modernisent :

De jour en jour, de soir en soir,

Pour trouver de nouvelles bêtises !

 

Mais il faut plutôt retenir

Que, si mettre une vitesse, c’est bien,

Il vaut mieux, avant de partir,

. . . Penser à bien serrer le frein !

 

(Avec l’aimable autorisation de Daniel Donin, éleveur de chèvres à Ramasse-le-Bas, qui a aussi pris le parti de rire de sa mésaventure . . . nous lui dédions cette fable ! )

 

Un nouvel épisode pour le tunnel

Tunnel de DROM 03

Le ruban est coupé !

   Animation inhabituelle ce samedi au tunnel de Drom : quelques costumes, voire cravates et talons, côtoyaient les coutumières tenues décontractées, avec bottes et casques de spéléo. Il convenait, en effet, d’inaugurer un nouvel aménagement : un escalier permettant l’accès au tunnel en toute sécurité. Après la visite du tunnel par un tout petit groupe, un rappel historique était fait sur cette curiosité du XIXème siècle, creusée pour remédier aux catastrophiques inondations dans la vallée et devenue, en tout juste deux décennies, un lieu de randonnée aux vocations touristiques, ludiques et éducatives. Créée en 2001, l’AGEK (association de gestion des espaces karstiques) est devenue référente du milieu karstique en Revermont et Bugey ; elle organise, entre autres, des visites du tunnel, pour les scolaires, puis dans le cadre des animations estivales. Avec l’explosion du nombre de visites, tant individuelles qu’organisées (jusqu’à deux mille personnes estimées par an), l’association souhaitait formaliser un partenariat avec les communes concernées pour bien définir les modalités de gestion du site, de conditions d’accès et de responsabilités. Une convention était alors signée le 27 juin 2015 entre les communes de Drom (initiatrice de cet ouvrage), Ramasse (où se situe l’entrée) et Villereversure (pour la sortie). Philippe Vermeil, président, rappelait alors tout le confort déjà ressenti depuis l’installation de l’escalier en août 2016. En remerciant les trois maires, il saluait aussi chaleureusement son constructeur, Gilbert Amaro, par ailleurs ancien spéléo qui a consenti un prix défiant toute concurrence. Revenant à 5 000 €, ce nouvel équipement a reçu des aides financières du département et du SMISA (Syndicat Mixte Interdépartemental du Suran et de ses Affluents).

Un peu d’histoire

  De par sa configuration karstique, l’histoire de la vallée sèche de Drom n’est qu’une succession dramatique de sécheresses et d’inondations. En 1852, Hyppolite Gouilloux, maire de Drom, demandait aux services de l’Etat d’étudier le moyen de creuser un tunnel du point bas de la vallée en direction des « sources intermittentes de Rochefort » (à Villereversure, dans la vallée voisine du Suran) lesquelles ne coulaient que lorsque la vallée de Drom était inondée. Après bien des démarches, puis des essais insatisfaisants de puits, le creusement d’un tunnel était engagé en 1859, mais dans une version « courte » pour en diminuer les coûts ; version qui nécessitait d’autres travaux de surface en amont : l’aménagement d’un canal vers l’entrée du tunnel. Sur un coût total de 106 585 francs, l’Etat en finança 93 200 et la préfecture 4 000. Le reste fut pris en charge par la commune de Drom « tant par impositions extraordinaires, journées volontaires, prestations, etc. » (son budget annuel était alors d’environ 3 000 F.).

  Le tunnel terminé (en 1869), le maire entrepris de nouvelles démarches pour faire réaliser le canal amont. Mais la guerre de 1870 vient annuler ce dossier. Toutefois, grâce à une faille traversée dans sa percée, l’ouvrage remplit partiellement son office. En partie ébranlée, la sortie est réparée en 1901 et complétée par un tube métallique en 1963.

  En 1994, l’entrée du tunnel, passablement effondrée et presque bouchée, est restaurée par la commune de Drom. En 1996/1997, le canal est réalisé, sur le tracé imaginé en 1869 : le niveau des inondations est désormais maîtrisé.

Tunnel de DROM 01
Tunnel de DROM 02

Tunnel de DROM 04

(Après une inauguration, on partage le verre de l'amitié ! )

  L'escalier vient en complément des échelons scellés dans la paroi rocheuse :

Tunnel de DROM 05
Tunnel de DROM 06
Tunnel de DROM 07
Tunnel de DROM 08
Tunnel de DROM 10
Tunnel de DROM 11
Tunnel de DROM 09

   La chauve-souris veille sur l'entrée : "TUNNEL D'ASSAINISSEMENT DE LA VALLEE DE DROM. Commencé en 1855 - Terminé en 1869. Les travaux ont été exécutés par le service des Ponts et Chaussées aux frais de l'Etat et de la Commune de Drom qui, sous l'administration de M. Gouilloux Maire, a fait les plus grands sacrifices pour concourir à cette oeuvre d'utilité publique."

  Un petit tour à l'intérieur :

Tunnel de DROM 12

Tunnel de DROM 13

Un groupe très restreint pour le jour de l'inauguration !

Tunnel de DROM 14

Michel Geoffray, bénévole de l'AGEK, explique la géologie du secteur

Tunnel de DROM 15

Des concrétions dans les moindres recoins

Tunnel de DROM 16

Un habitant dérangé dans son sommeil . . .

Tunnel de DROM 17

. . . alors que son voisin dort ! Ces chiroptères sont des petits rhinolophes, seules chauves souris d'Europe (avec les grands rhinolophes) à se suspendre et s'envelopper dans leurs ailes.

Tunnel de DROM 18

La faille, agrandie (et explorée) en 2012

Tunnel de DROM 19

La partie maçonnée, de 1901

   Après une découverte au sommet (le site médiéval de Monchatel), Sébastien Calland, de l'Office de Tourisme Bresse Revermont, en fait une autre en sous-sol : une traverse qui supportait les rails des wagonnets pendant la construction (1859 - 1969) :

Tunnel de DROM 20

Une précision utile :

Tunnel de DROM 21.

Au fil des jours . . .