Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

14 décembre 2018, 20 h 39 min
Clair
Clair
-1°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Nicolas Paubel

Rallye du Suran : belle prestation de Fumex, Paubel et Terraillon

   Jérôme Terraillon et Jean Baptiste Fumex, les locaux de l’étape (Clio Williams N° 55), étaient confiants pour ce 24ème Rallye du Suran, et bien leur en a pris : engagés « pour se faire plaisir », ils terminent 2ème de leur catégorie et 34ème au classement général malgré une avarie mécanique vite solutionnée par Nicolas Paubel.

   . . . mais écoutons plutôt Jérôme, le copilote,  nous raconter "sa" course :

 " Quel rallye !
   Un super week-end haut en émotions et surtout en sensations.
   Un premier tour sous la pluie, tranquille, le vendredi soir, le temps de se mettre en route.
  Le premier tour du samedi matin avec le retour du soleil et du grand JB d'entrée dans la spéciale de Chavannes :  la confiance est là et la Williams est en forme.
  Deuxième tour l'après-midi moins drôle avec une très bonne épreuve à Chavannes,  mais nos vieux démons nous rattrapent dans celle des Conches : Titine ne veut plus avancer, on fait la moitié de la spéciale au ralenti et on rentre pessimistes au parc.

  Nicolas Paubel règle le problème et on repart pour finir en ménageant notre monture.

   Bilan : on termine 2ème de la classe A7 et 34 ème au général, un résultat que l'on obtient pour la première fois !

  Comme dit JB :" on a buté le "chat noir" qui nous collait depuis quelques temps "

  Un grand merci à nos familles et amis qui nous ont suivis tout le week-end, à Nicolas Paubel pour l'assistance et le reste, et à nos sponsors ( MCA, Job Concept, Gil levage, Transport Fumex, MGP, Dgp, Alb'enseigne)

PS: la "zen attitude",  ça marche ! "

Au départ de la première épreuve spéciale des Conches

 

Jérôme Terraillon au Rallye du Suran : pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître !

assistance-clio-williams-42-06

Concentration avant le départ . . .

  Sur 151 équipages inscrits au 22ème rallye du Suran (plus encore 7 dans la catégorie des « VHC », véhicules historiques), 144 prenaient le départ de la première épreuve, à Chavannes. Mais, dans le classement final, il n’en restait que 87. Parmi eux, on trouve la Clio N° 52 pilotée par Jean-Baptiste Fumex avec Jérôme Terraillon en co-pilote. Assisté par le Cavet, le Haut Savoyard a progressivement remonté dans ce classement, grappillant quelques places à chaque épreuve spéciale. Ainsi, classé 80ème après la première épreuve, l’équipage terminait en 51ème position, après avoir parcouru les presque 122 kilomètres (cumulés, hors parcours de liaison) des dix épreuves chronométrées en 1 h 17, soit une moyenne de plus de 94 km/h.

  Pour Jérôme Terraillon, il s’agissait là du baptême du feu. En effet, ce pompier de Drom participait pour la première fois à un tel exercice qui a la particularité de ne pas pouvoir proposer d’entrainement préalable. Mais il a trouvé cela « extra génial, malgré quelques erreurs de débutant », précisant que « il s’agit vraiment d’un sport d’équipe : on serait foutus sans toute l’assistance ».

Un travail d’équipe

  En effet, victimes de plusieurs avatars (surchauffe, alternateur, batterie, cardan), le duo a bénéficié, en plus de ses mécaniciens attitrés Nicolas Paubel (de Drom, lui aussi) et Sylvain Roffino, de l’aide de Armand Corretel (de Ramasse) et de la solidarité des techniciens d’un autre pilote contraint à l’abandon (Cédric Picton, N°48) : « une assistance digne des plus hautes équipes : sans eux, on abandonnait vendredi soir ! ».

  Et que pense le pilote de son co-pilote débutant ? « Parfait, il était super motivé, je ne m’attendais pas à ça pour son premier rallye. Il a tout appris d’un coup ; il s’est vachement bien adapté parce qu’il est passionné » s’enthousiasme Jean-Baptiste Fumex, très satisfait du résultat final, « le but était de se faire plaisir et de finir le rallye ». Ce dernier insiste fortement aussi sur le travail formidable fourni par l’assistance, garante de son maintien dans la course.

  De plus, l’équipage termine 5ème de sa catégorie (groupe A, classe 7 : véhicules de cylindrée inférieure à deux litres).

rallye-suran-2016-5

A l'entrée de Drom, lors de la spéciale de nuit.


Rallye du Suran 2016 par 01250DROM

assistance-clio-williams-42-01

Sur le parc, l'assistance s'active !

 assistance-clio-williams-42-02
 assistance-clio-williams-42-03
 assistance-clio-williams-42-04

assistance-clio-williams-42-05

En route pour une belle aventure !

(Merci à Anthony, pour le perchoir du photographe,

à Alexandra, pour la vidéo,

et  Mickouckou pour les 6 photos sur le parc ! )

assistance-clio-williams-42-07

.

Rallye du Suran : un équipage local !

rallye-suran-2016-1

Jean Baptiste, bien entouré par ses Cavets

 

   Cette fin de semaine est placée sous le signe du sport automobile, autour de la vallée du Suran. Environ 160 équipages sont lâchés sur les routes du Revermont, où ils devront se départager au fil de dix épreuves spéciales chronométrées, dont celle des Conches (vendredi soir, samedi matin et après-midi). Parmi eux, les regards (et les encouragements ! ) du Val de Drom devraient se porter plus particulièrement sur le N°52. En effet, si cette Clio Williams court sous des couleurs Haut Savoyardes, elle bénéficie d’un copilote, d’un assistant et de sponsors locaux.

   Au volant, Jean Baptiste Fumex en est à sa dixième année de course automobile : le Haut Savoyard attaquera donc là sa 25ème course. D’abord, copilote, il est passé au volant avec une AX, puis sur une Clio 16 S avant la Clio Williams en 2014. Pour son deuxième rallye du Suran, Jean-Baptiste a fait appel aux pompiers de Drom . . . ou plutôt à deux de ses bons copains qui partagent sa passion ! Jérôme Terraillon sera ainsi son copilote, alors que Nicolas Paubel assurera l’assistance (avec Sylvain Roffino, du club Rallye Passion 74). On pourra aussi reconnaitre des noms de petites entreprises de Drom et Ramasse sur la carrosserie du bolide ; industriels, forestiers, artisans du bâtiments ou hébergeur touristique s’étant porté sponsors de l’équipage.

   Si Jérôme était d’abord un peu inquiet pour cette « mission », il se déclarait confiant après la journée de reconnaissance du parcours, et même impatient : « je réalise un rêve de gosse ! ».

rallye-suran-2016-2

Le bolide avant sa préparation pour le Suran

rallye-suran-2016-3

(rappel de teinte pour le co-pilote ? )

rallye-suran-2016-4

. . . juste avant le départ.

rallye-suran-2016-5

Un passage à Drom sur les chapeaux de roues.

   Un autre pompier de Drom est aussi engagé dans l'épreuve, en la personne du Sergent Bruno Aviet, chef de corps : avec Patrick Gysin, il assure l'assistance de deux équipages venus de Toulon : le N° 84, une Clio Ragnotti pilotée par Patrick Bourras aidée de Laurence Navoret, et le N° 135, une Saxo VTS conduite par Pascal Michollet avec Sébastien Payan à son côté.

84-135
 135-1
 135

(Merci à Bruno Aviet pour les photos sur le parc )

  Terminons avec un clin d'œil à un équipage féminin, la 205 Rallye N° 118 : Marine Raquin (pilote) et Sarah Godet (co-pilote), de Corveissiat, ont aussi des affinités directes ou indirectes à Drom.

118

.

Sainte Barbe 2015 : une année (gyro)phare et des médailles

Diplômes, médailles et galons . . . !

Diplômes, médailles et galons . . . !

  Avec la fête de Sainte Barbe, les pompiers de Drom ont clôturé leur 150ème année de présence dans ce petit village revermontois, année marquée par plusieurs événements commémoratifs. Au printemps, les anciens pompiers avaient accueilli leurs collègues rattachés au centre de secours de Treffort pour une journée détente amicale. Le moment fort de cet anniversaire devait ensuite se dérouler pour la Saint Thyrse, fête annuelle du village dont les pompiers assurent une bonne partie de l’animation depuis plusieurs décennies.

  Sainte Barbe donnait enfin l’occasion de rassembler toute la famille des soldats du feu : une cinquantaine de participants signifiaient ainsi leur attachement à cette institution locale. Après un dépôt de gerbe au monument aux morts, destiné à honorer la mémoire de leurs collègues disparus en mission, les volontaires ont vu plusieurs d’entre eux mis à l’honneur. Ainsi, Nicolas Paubel et Loïc Presti recevaient un diplôme, validant leur formation « prompt secours ». Le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) avait aussi proposé au maire de remettre la médaille de vermeil à trois sapeurs pour 25 années d’engagement au CPI (corps de première intervention) : Michel Guillot et Xavier Poncet se voyaient alors « épinglés ». Quant à Eric Bonnet, intégré aussi le 1er janvier 1989, il a mis fin à ses fonctions mi 2013 : il se voyait quand même remettre un cadeau par l’amicale. Enfin, le caporal Michel Guillot était élevé au titre de caporal-chef.

  Puis il était l’heure de passer aux agapes, sous l’œil bienveillant de la pompe à bras, acquise en 1866 ; c’était alors l’occasion de revoir quelques images de l’année écoulée, dont la remise en service de la pompe, spectacle fort apprécié lors de la dernière fête de Drom.

Ste Barbe 2015 DROM 02
Ste Barbe 2015 DROM 03
Ste Barbe 2015 DROM 04

(presque) toute la famille des pompiers de Drom : anciens, actifs avec conjoints et enfants

(presque) toute la famille des pompiers de Drom : anciens, actifs avec conjoints et enfants

Matériel d'hier et d'aujourd'hui . . .

Matériel d'hier et d'aujourd'hui . . .

25 ans d'engagement . . .

25 ans d'engagement . . .

. . . leur première manoeuvre !

. . . leur première manoeuvre !

Le Capitaine Ressort, de la Musique Départementale des Pompiers de l'Ain, et les représentants de La Remise 01, musée départemental des pompiers de l'Ain

Le Capitaine Ressort, de la Musique Départementale des Pompiers de l'Ain, et les représentants de La Remise 01, musée départemental des pompiers de l'Ain

Quelques uns des anciens, toujours présents !

Quelques uns des anciens, toujours présents !

Ste Barbe 2015 DROM 11
Ste Barbe 2015 DROM 12

 

 

Cécile et Nico ont « officialisé » leur union

Cécile & Nico 02

   Mademoiselle Page est devenue Madame Paubel ce samedi à Drom. En effet, arrivé dans une « R3 » octogénaire (une Rolls Royce de Ramasse), le couple a changé de statut devant monsieur le maire. Tous les deux œuvrent dans les soins, mais dans des domaines différents : aux personnes (Cécile est aide-soignante) et aux voitures (Nicolas est mécanicien). Installés à Drom depuis huit ans, les jeunes gens ont pris le temps de fonder une famille, en accueillant Noé, puis Marie et Gabin, et de s’intégrer pleinement à la vie du village. Madame préside ainsi le sou des écoles alors que monsieur est un membre actif du corps de première intervention.

   C’est alors une haie d’honneur de sapeurs-pompiers qui a accompagné les jeunes mariés à leur sortie de la mairie avant qu’un joyeux cortège ne s’élance jusqu’à l’église de Montrevel en Bresse où le père Gadiollet a scellé cette union devant Dieu.

Un mariage à la campagne . . .

Un mariage à la campagne . . .

Cécile & Nico 06

La "R3" des jeunes mariés (Rolls Royce de Ramasse)

Cécile & Nico 05

La mairie à Drom . . .

Cécile & Nico 08

. . . et l'église à Montrevel

Cécile & Nico 03 Cécile & Nico 04

Le garde du corps inspecte les lieux avant la sortie du couple . . .

Le garde du corps inspecte les lieux avant la sortie du couple . . .

Au fil des jours . . .