Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

22 septembre 2018, 0 h 59 min
Surtout nuageux
Surtout nuageux
11°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Ecole

Du diamant pour « Gros Malin »

Monique & Paul Bonnet 01

Noces de diamant (60 ans) . . . ou d'albâtre ? (75 ans)

   Le destin de Monique et Paul semble avoir été tracé depuis leur plus jeune âge. En effet, en 1932, lors du baptême de Paul Bonnet, dernier des trois enfants d’une ancienne famille de Drom, un jet de dragée casse malencontreusement une vitre de l’épicerie, tenue par Madame Grandpierre, d’une autre vieille famille du village. Alors son mari, le maréchal, réclame malicieusement réparation en annonçant : « ton garçon devra épouser ma fille ! » . . .  laquelle ne devait naitre que l’année suivante.

   Dix ans plus tard, réunis sur les bancs de l’école de Drom, Monique et Paul endossent les costumes des mariés dans une pièce de théâtre : « Gros Malin se marie ».

   Finalement, devenus adultes, ils se marient « pour de vrai » le 05 janvier 1957 ! Alors, 60 ans plus tard, ils se devaient de fêter ces noces de diamant, entourés de leurs enfants. Si le couple n’a eu qu’un fils, Christian, il a aussi élevé André, légèrement plus âgé, qui les considère comme ses parents et son frère. Leur vie s’est déroulée à Drom, entre la ferme familiale et la vie du village : Paul a été pompier volontaire, adjoint au maire et a assuré d’autres fonctions associatives, comme Monique, à l’origine du comité de fleurissement. La famille s’est agrandie avec deux petits-enfants, Rémi, après Lucie, dont le ventre bien arrondi annonce l’arrivée imminente de la génération suivante.

   Paul résume alors ces six décennies en quelques mots : « des parties de plaisir, beaucoup de travail et des bonnes engueulades ! » alors que Monique ne dit rien, mais sourit et n’en pense pas moins.

 

Monique & Paul Bonnet 06

A droite, l'épicerie de Mme Grandpierre, la femme du Maréchal . . .

Monique & Paul Bonnet 03

En 1942, "Gros Malin se marie" à l'école de Drom

Monique & Paul Bonnet 04

La noce fait la farandole . . .

Monique & Paul Bonnet 05

. . . et les "mariés" ouvrent le bal.

Monique & Paul Bonnet 02

15 ans plus 6 décennies de complicité plus tard : une belle famille !

 .

 

Décorations de Noël : suite !

drom-couronnes-noel-2016-1

Les créateurs derrière leur étal (Attention : en rose, au milieu, il s'agit de Pascale et, le grand à droite, ce n'est pas un redoublant, c'est Sylvain !

  Après la pose des illuminations du village par les élus et le sapin municipal à décorer par les habitants, les particuliers ont maintenant pu décorer les portes de leurs maisons. En effet, les Dromignons ont préparé des couronnes de Noël, mais aussi d’autres décorations, et chacun a pu venir s’approvisionner à l’école, les premières heures des vacances scolaires. Le produit de la vente de ces ornements, réalisés avec Pascale pendant les temps d’activités périscolaires, alimentera leur cagnotte, qu’ils gèrent comme une véritable coopérative (avec l’aide bienveillante de Sylvain, le maître d'école).

  Au Sou des Ecoles, les parents ont profité de l’afflux de clients pour proposer du vin chaud et des tartines de fromage fort, permettant, en plus, de passer un bon moment de convivialité dans la cour de l’école au bénéfice des activités périscolaires de la classe unique.

drom-couronnes-noel-2016-2
drom-couronnes-noel-2016-3
drom-couronnes-noel-2016-4

.

On préfère manger à la cantine . . .

eco-cantine-drom-1

On apprend tout à l'école de DROM !

   Séance cuisine pour les Dromignons, qui mettent constamment en application leur engagement d’écocitoyen dans le cadre de leur label Eco-école. Dans la catégorie « alimentation », ils ont donc concocté leur repas du jour en privilégiant les circuits courts et les produits respectueux de l’environnement. Au menu : que des produits de leurs jardins, de la fromagerie de Drom et du magasin coopératif de producteurs locaux d’un village voisin.Ce jour-là, les parents aussi ont pu manger à la cantine !

eco-cantine-drom-2

Séance épluchage

eco-cantine-drom-3

Les parents ont l'air d'apprécier . . .

( Merci à Bruno AVIET et Sylvain TURPIN pour les photos)

Les Dromignons traquent la pollution

nettoyons-la-nature-2016-01

La brigade verte part en mission

   Chaque année, fin septembre, l’opération « Nettoyons la nature » tente d’apporter une solution contre des gestes irresponsables en matière de gestion des déchets. Déjà convaincus, les écoliers de Drom participent régulièrement à ce mouvement sous la direction de leur maître, Sylvain Turpin. Ils sont donc partis en « promenade » au sud du village, dument gantés et armés de sacs. Habitués de « tonnages » plus conséquents, ils étaient presque déçus de ne rapporter « que » 5 kilos de petits déchets : peut-être que leur ténacité et leur persévérance commence à porter ses fruits ? Quelques « belles » (mais désolantes ) pièces toutefois à leur tableau de chasse : des planches, une tôle et un poteau en métal qu’ils ont rapporté à dos de Dromignon. Par contre, à leur grand regret, une carcasse de voiture n’a pu être évacuée . . .

nettoyons-la-nature-2016-02
 nettoyons-la-nature-2016-03

(Merci à Sylvie BADI pour les photos )

A l’école des premiers secours

intervention-ecole-drom-09

  Une catastrophe évitée à l’école, grâce à la rapidité et la précision des pompiers, mais aussi aux réflexes des enseignants et des écoliers. En effet, alors qu’une épaisse fumée avait envahi la classe, il était tout de suite procédé à l’évacuation des enfants par une fenêtre, avec l’aide des volontaires du CPI de Drom (Corps de Première Intervention) qui prenaient en charge les premiers soins pour deux écoliers intoxiqués et commençaient à attaquer l’incendie, relayés par le centre de secours du Suran. Un élève manquant à l’appel sur le point de rassemblement, de délicates opérations de recherches étaient entreprises dans les locaux enfumés. Il s’agissait, bien sûr, d’un scénario habilement concocté dans le plus grand secret par l’adjudant Cyril Mottet, formateur au centre de secours du Suran, avec la complicité de la communauté éducative de Drom.

Un bilan très positif

  Après cette manœuvre, le point était réalisé en deux temps, d’abord avec les écoliers : l’adjudant les remerciait pour leur active participation en venant à l’école le dimanche ! Puis, en les félicitant pour leur conduite et leurs connaissances de base en matière de comportement dans une telle situation, il révisait avec eux quelques règles essentielles. Le déroulement de la matinée était ensuite décortiqué avec les pompiers, pointant les quelques détails à revoir, que le sous-officier considère comme « dus au fait qu’il s’agissait d’une manœuvre ». Il convient en effet d’être très précis et très attentif dans la transmission des informations ; mais l’instructeur constatait que tous les intervenants avaient géré l’événement de façon très satisfaisante.

intervention-ecole-drom-01

Le couloir est enfumé . . .

intervention-ecole-drom-02

. . . et la classe aussi.

intervention-ecole-drom-03

On cherche l'air respirable près du sol

intervention-ecole-drom-04

Evacuation des élèves . . .

intervention-ecole-drom-05

. . . et de la maîtresse !

intervention-ecole-drom-06

Rassemblement en lieu sûr et vérification des effectifs

 intervention-ecole-drom-07

intervention-ecole-drom-08

Les pompiers de Drom prennent en charges les enfants intoxiqués

 intervention-ecole-drom-10

intervention-ecole-drom-11

Arrivé en renfort, le Centre de Secours du Suran apporte des moyens supplémentaires pour combattre le feu

 intervention-ecole-drom-12
intervention-ecole-drom-13
 intervention-ecole-drom-14

intervention-ecole-drom-15

Un enfant manque à l'appel !

 intervention-ecole-drom-16

intervention-ecole-drom-17

Il faut à la fois écouter et calmer la maîtresse

intervention-ecole-drom-18

Dernière vérification

intervention-ecole-drom-19

Il reste à ranger tout le matériel

intervention-ecole-drom-20

De gros moyens mobilisés

intervention-ecole-drom-21

L'analyse de la manœuvre . . .

intervention-ecole-drom-22

. . . avec les enfants . . .

intervention-ecole-drom-23

. . . puis avec les pompiers.

intervention-ecole-drom-24

Une expérience inquiétante, un résultat rassurant !

 .

Au fil des jours . . .