Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

23 septembre 2018, 8 h 21 min
En partie clair
En partie clair
16°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Dromignons

Mardi gras . . . le jeudi !

Jeudi gras DROM

  Sylvain Turpin, le maître d’école, n’avait pas pensé au mardi gras ! Heureusement, Naomie le lui a rappelé ; mais, le temps de vérifier, il était trop tard. Qu’à cela ne tienne : enseignant et Dromignons se sont déguisés pour un « jeudi gras » !

 

Le Dromignon a 10 ans !

10 ans Dromignon  01

  Le 20 janvier 2006, l'hebdomadaire départemental annonçait une naissance, non pas dans la rubrique de l’état-civil, mais dans la chronique locale de Drom. Sous la houlette de Pascal Madignier, alors en charge de l’école de Drom, un nouvel organe de presse écrite venait ainsi de voir le jour : « Le Dromignon » (mélange de « Drom » et de « trop mignon » ! ), entièrement conçu et réalisé par les élèves de la classe unique. Se définissant comme le bébé du « Petit Dromadaire » (communiqués de la mairie), le N°1 est distribué à leurs familles, et il est aussi disponible à la bibliothèque. Le 30 juin suivant, le correspondant local de presse applique l’appellation de « Dromignons » aux écoliers eux-mêmes : au fil du temps, elle deviendra leur dénomination « officielle ».

  Puis ce confrère connaitra une diffusion régulière de trois numéros par an, jusqu’au départ de son rédacteur en chef. Pendant plusieurs années, le périodique disparait alors des kiosques, jusqu’à l’arrivée de Sylvain Turpin, nommé maître d’école à Drom en 2011. Tout de suite, le dynamique enseignant motive ses troupes qui se réapproprient le titre.

Une diffusion élargie, et en ligne

   Une nouvelle vie commence pour le périodique, toujours conçu et écrit par les élèves et mis en page par le maître, qui se charge aussi de l’éditorial. L’impression est confiée à la mairie ; un an plus tard, le nombre de pages diminue (de 16 ou 12, il passe à 6, puis 4), mais il est désormais tout en couleurs et diffusé à l’ensemble de la publication (gratuitement . . . et sans recours à la publicité ! ) ; de plus, il est disponible « en ligne » sur le site internet de la commune.

   Parallèlement, les Dromignons se sont aussi lancés dans un autre vecteur de communication : les « pagettes », textes partagés sur internet avec les familles, mais aussi avec tout autre partenaire impliqué, en échangeant avec d’autres établissements. Avec bientôt 400 pagettes diffusées, le « Dromignon » connait une année 2015 creuse. Mais le comité de rédaction (toute la classe ! ) a décidé de marquer ce dixième anniversaire avec un numéro spécial, remarquant que seules Maely et Margot, les deux doyennes, avaient l’âge de cette publication. Notre objectif est alors allé surprendre le comité de relecture dans la finalisation de ses travaux, et tenté d’en savoir plus, en avant-première. Malheureusement, aucun élément n’a filtré : il faudra attendre la diffusion de ce numéro 16 dans les toutes prochaines semaines !

10 ans Dromignon  02

La rédaction en plein travail

10 ans Dromignon  03

On vérifie la mise en page

10 ans Dromignon  04

On traque les phôtes d'ortaugrafe

10 ans Dromignon  05

On se met d'accord sur les détails

10 ans Dromignon  07

On saisit les textes

10 ans Dromignon  08

Les doyennes ont l'âge du Dromignon !

10 ans Dromignon  09

En-tête du premier numéro

10 ans Dromignon  10

La presse salue la sortie de ce concurrent, et néanmoins confrère !

Légende photo : l’équipe de rédaction en plein travail

Le marché de Noël joue dans la cour des grands

Marché de Noël DROM 2015 01

  Il en est ainsi de beaucoup de grandes manifestations : avec le succès croissant, il devient un jour une nécessité de délocaliser ! Organisé par le Sou des Ecoles, le marché de Noël est ainsi sorti de la cour de l’école pour se déplacer au centre-ville. En extérieur et en intérieur, presque une vingtaine de stands ont ainsi accueilli le chaland qui n’a pas boudé son plaisir et pu découvrir (ou redécouvrir) des créations d’autant d’artistes ou de producteurs du secteur. Des cartes de vœux de Margaret, artiste locale, jusqu’à la bière artisanale produite en Bresse en passant par les bijoux, le petit mobilier ou les gourmandises, il y avait de quoi bien préparer la hotte du Père Noël. Le tout, accompagné de tartines de fromages fort, de vin chaud ou bien encore de crêpes.

  Quant aux désormais célèbres couronnes de Noël fabriquées par les Dromignons, il a tout juste fallu une heure pour que le stock disparaisse ; heureusement, d’autres décorations étaient aussi prévues, issues des ateliers de leur coopérative : étoiles, scoubidous, petits sapins et clochettes ! Les écoliers ont déjà prévu des projets avec les bénéfices générés : dans une interview exclusive, Pauline a ainsi évoqué une sortie de ski de fond.

Marché de Noël DROM 2015 03

Les artistes locaux participent : les aquarelles de la Route des Dolines . . .

Marché de Noël DROM 2015 02

. . . les bijoux de la rue de la Forge

Marché de Noël DROM 2015 04
Marché de Noël DROM 2015 05

Marché de Noël DROM 2015 06

On se presse vers les tartines de fromage fort, le vin chaud et les crêpes.

Marché de Noël DROM 2015 07

Circuits courts, consommation locale : le maître montre l'exemple !

Marché de Noël DROM 2015 08

Un stand dévalisé !


Marché de Noël DROM 2015 par 01250DROM

 

 

 

 

L’unité contre les forces du mal

Drom 2015 11 16 1

   Suite aux attentats qui ont secoué le pays le 13 novembre dernier, des rassemblements se sont organisés en mémoire et en hommage pour les victimes, mais aussi en réaction devant cette nouvelle forme de guerre qui frappe notre Nation. A Drom, presque un quart de la population s’est retrouvé pour un instant de silence, avec les écoliers et les pompiers. Le matin, explications et échanges ont eu lieu à l’école, sous la direction du maître. Le maire a introduit cette rencontre en rappelant les évènements du 13 novembre et les trois jours de deuil, informant que l’état d’urgence était décrété sur tout le pays et en détaillant les mesures prises et les comportements à avoir en matière de prudence et de vigilance.

   Il appelait alors la population à « rester debout et unis pour défendre les valeurs de la démocratie et de la République. C’est la meilleure réponse que nous puissions apporter à ces propagateurs de haine et de désolation. Les forces du mal vont reculer, elles vont perdre, elles perdent toujours ».

Les Dromignons ont tenu à participer

Les pompiers sont toujours présents

Les pompiers sont toujours présents

Presque un habitant sur quatre s'est mobilisé

Drom 2015 11 16 5
Drom 2015 11 16 6

.

 

Littérature : une auteure sur les lieux de l’intrigue

Charlotte et Lucie Lou ont perdu Sam . . .

Charlotte et Lucie Lou ont perdu Sam . . .

    La quatrième édition de « Lectures Communes », fête du livre en milieu rural, se déroulait du 14 au 22 mars 2015. Mais des animations peuvent se dérouler toute l’année sous ce label, c’est ce qui se passe à Drom qui organise désormais une rencontre littéraire à l’automne. Laëtitia Pettini est ainsi venue (re)présenter son roman, « Derrière la cascade ».

  Alternant intermèdes musicaux avec Florent, guitariste du groupe Flagada Swing, l’auteure dévoilait quelques extraits de l’ouvrage où trois Dromignons évoluent dans une intrigue fantastique au cœur de leur village. Le surnaturel était aussi présent dans le public, composé de beaucoup d’enfants . . . déjà en tenue pour la suite de leur journée : Halloween !

Séance dédicaces !

Séance dédicaces !

La couverture du roman
Halloween 01
Halloween 2

 

 

 

Au fil des jours . . .