Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

21 avril 2018, 8 h 06 min
Ensoleillé
Ensoleillé
10°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Drom

Gymnastique : la médaille d’or pour Eva Hertrich

Eva HERTRICH

   Au dernier championnat régional de gymnastique rythmique, une équipe de la JL de Bourg est montée sur la première marche du podium. Avec cinq autres gymnastes, Eva Hertrich a ainsi rapporté une médaille d’or à Drom. L’équipe va ainsi concourir en demi-finale sur la zone sud et, peut-être, se qualifier pour le championnat de France (division critérium) à St Brieuc, fin mai. La route est ouverte vers les jeux olympiques de 2016 !

   A 11 ans, Eva pratique la gymnastique rythmique depuis déjà 5 ans (anciennement « GRS » : gymnastique rythmique et sportive). Seule, en duo ou en équipe, elle évolue ainsi en musique avec des cerceaux, des ballons, des massues, des cordes ou des rubans (jusqu’à 6 mètres). Elle n’en est pas à son coup d’essai, avec, déjà, une médaille d’argent départementale, puis une médaille de bronze régionale et une médaille d’or départementale. Par ailleurs, en mai, se déroulera, à Bourg, le championnat de France en fédéral et national ; la jeune athlète de Drom sera alors chargée de remettre les médailles aux vainqueurs.

Une terre de championnes !

   Avant Eva, Laëtitia Poncet avait déjà apporté une moisson de médailles à Drom, mais en gymnastique, avec le club de Viriat : 1ère équipe interrégionale et 2ème individuelle en 2001 ; championne de l’Ain en 2005 et 1ère équipe du Sud Est en 2006, qualifiée aussi pour le championnat de France à St Brieuc.

   Puis, en gymnastique artistique cette fois, c’était au tour de Betty Carrier de franchir la plus haute marche du podium entre 2008 et 2012. Seule ou en équipe, Betty s’est alors aussi distinguée plusieurs fois jusqu’au niveau de la zone Sud Est.

Quelques réactions . . .

(pour plus de « discrétion », tous les auteurs sont indiqués au masculin ;

la majorité des réactions verbales  - en direct ou par téléphone -  n'ont pas été reprises)

Je viens d’apprendre, quelle horreur !

(SMS 06 avril 13 : 38 / habitant de Drom)

L'âge des lumières s'achève, nous revoilà au moyen âge!!

(Courriel 06 avril 13 :44 / habitant de Drom)

Je suis catastrophé, qui peut avoir "magouillé" dans ton dos !

Des personnes mal intentionnées ce n'est même pas pensable ! sincèrement, je me remets en question, je ne sais plus où j'habite.

(Courriel 07 avril 10 :23 / élu de la CCTER)

Je viens de lire la presse (…) J’étais loin d’imaginer cela. Bon courage

(SMS 7 avril 10 :39 / partenaire technique de la commune)

 Je viens de lire le journal. Je n’en reviens pas !

(SMS 07 avril 12 :26 / maire de l’Ain)

Alors là, j’en reste bouche bée …  j’ai dû mal à croire ce que je lis, pour moi, c’était une telle évidence que je ne m’étais même pas posé la question

(mon conjoint) et moi-même sommes bien désolés de tout cela (on peut même dire dégoutés), vous ne méritiez pas cela après autant d’implication

J’espère que vous saurez rebondir

(Courriel 07 avril 23 :02 / habitants de Drom)

Je viens d'apprendre pour votre conseil municipal ! Un coup dur pour un homme engagé comme vous.

(Courriel 08 avril 11 :14 / partenaire technique CCTER)

C’est dégueulasse ce qu’ils t’ont fait !!!

(SMS 08 avril 13 :18 / parlementaire de l’Ain)

C’est une manœuvre pour recaser Denis ?

(Appel téléphonique 08 avril 13 :05 / parlementaire de l’Ain)

Comme beaucoup de monde, j'ai appris ce qui s'est passé à Drom. (…) tu ne méritais pas celà. Je sais combien tu t'es dévoué pour ton village au prix souvent de sacrifices car la vie communale avec les nombreuses réunions est très exigeante.

Je trouve que maintenant dans nos activités municipales il y a peu de reconnaissance.

(Courriel 08 avril 14 :24 / élu de l’Ain)

Comment Drom a-t-il pu te réserver un tel sort lors de ces dernières élections ? J’en suis assommé ! S’il en est un qui ne méritait pas çà, c’est bien toi qui agis toujours pour le bien de ta commune, sans compter ton temps, ton énergie et surtout avec beaucoup de modestie et un grand respect du bien commun…

C’est certainement la rançon du travail trop bien accompli qui a attisé les jalousies…

(Courriel 08 avril 14 :37 / ancien élu de la CCTER)

C’est une catastrophe ! (puis, après explication sur agissement politicien local) Ca ne m’étonne pas !

(Appel téléphonique 09 avril 09 :55 / parlementaire de l’Ain)

Quelle n'a pas été ma surprise, dimanche soir, en recevant un message (du maire), nous annonçant que tu n'avais pas été réélu à la mairie de Drom ! J'ai eu l'impression que le ciel me tombait sur la tête, tellement j'étais sûr que tu repasserais.

J'imagine que ce n'est pas dû au hasard, mais quelles que soient les tractations qui ont amené ta défaite, c'est particulièrement moche ! Chronique d'une mort annoncée...

Je ne comprends pas que l'on ait évincé quelqu'un qui se soit autant investi pour sa commune.

(Courriel 10 avril 11 :10 / élu de la CCTER)

Bon courage à toi

Ne te laisse pas faire par tous ces abrutis qui ne pensent qu'à eux, j'ai toujours été de ton côté même si parfois je n'étais pas toujours d'accord .

Ça n'empêche que rira bien qui rira le dernier leurs incompétences et leurs égocentrismes finiront bien par leurs jouer des tours.

(Courriel 10 avril 15 :58 / habitant de Drom)

 Je viens d'apprendre par Voix de l'Ain la trahison électorale dont tu viens d'être victime.

Je te souhaite de trouver les ressources pour affronter cette injustice et poursuivre ton engagement  avec, malgré tout, le plus de sérénité possible.

(Courriel 12 avril 10 :32 / ancien élu de la CCTER)

La vie politique peut être incroyablement injuste... Je redis au responsable et à l'homme que vous êtes toute ma considération. Bravo pour le travail accompli et qui n'est pas fini. ll y aura des jours meilleurs, j'en suis sûr !

(Courriel 14 avril 16 :14 / partenaire culturel)

Après l'interview de Tropiques FM :

Bravo !!! de belles explications claires nettes !

(SMS 15 avril 19 : 00 / habitant de Drom)

J’ai écouté religieusement l’interview et te félicite pour cette intervention.

(Courriel 17 avril 17 :51 / élu de la CCTER)

Je viens de t’écouter BRAVO

(SMS 16 avril 11 :58 / habitant de Drom)

Tu continues à bien parler (tropique)

(SMS 18 avril 09 :07 / élu CCTER)

Je viens d’écouter votre passage sur tropique fm. Fort instructif tt ça.

(18 avril 21 :16 / partenaire technique de la commune)

Juste un mot pour vous dire combien je déplore ce qui s’est passé, aux allures de putsch africain.

J’ai écouté votre interview radio, et j’ai compris certaines choses que j’avais du mal à comprendre.

(20 avril 19 : 09 / résident secondaire)

Nous avons appris avec regret et stupeur le changement de maire de Drom.

Nous avons toujours pu apprécier votre dévouement désintéressé et les projets devenus réalisations pour le village.

Que la seule liste ait pu permettre à certains leurs manigances est affligeant pour la démocratie puisque le vote citoyen n’a pas été respecté.

Par ailleurs, le Dromadaire et le Petit Dromadaire via internet nous manqueront.

Puis cette législature révéler la vraie valeur de chacun afin que les urnes puissent parler à nouveau dans 6 ans.

(Courrier 23 avril / résident secondaire)

Comment peuvent-ils encore se regarder dans une glace ?

(entendu par plusieurs personnes différentes, extérieures à la commune, dans un rayon de 30 km)

Courrier Pdt CG 01

Pour honorer (et repérer) les nouveaux élus

Sapins municipales 2014 DROM (2)

   Il est des traditions qui reviennent épisodiquement. Lors d’une élection municipale sur deux, à Drom, les nouveaux élus voient se dresser, devant leur domicile, un sapin surmonté d’un drapeau. C’est ainsi que les spécialiste du bois ont emmené le nouveau conseil effectuer un tour de village pour semer ces signes distinctifs et honorifiques.

Sapins municipales 2014 DROM (1)  Sapins municipales 2014 DROM (4)
 Sapins municipales 2014 DROM (3)  Sapins municipales 2014 DROM (5)

Opération commando à Cacaland

Nettoyage StEp DROM (1)

   Tony et Serge ont rendu leur tablier, mais aussi leurs bottes et leurs gants de caoutchouc. En effet, depuis les élections municipales de 2008, ces deux élus étaient en charge de l’assainissement collectif. Pendant six années consécutives, ils ont alors assuré une surveillance presque quotidienne de la station d’épuration : les mardis, jeudis et samedis pour Tony, et les dimanches pour Serge. Chaque visite occasionnant des relevés des critères de fonctionnement, mais aussi des opérations de maintenance et de réglages, voire des interventions nécessitant parfois un appel à une assistance. A l’affût des événements extérieurs, Tony veillait de plus, à parer à toute conséquence d’un coup de foudre, d’une coupure de courant ou d’une période de gel. Il était encore présent chaque semaine avec le cantonnier, et lors des opérations de vidanges des boues. Ainsi, chaque contrôle, bilan ou mesure effectué par le service de l’environnement (instance départementale) indiquait un fonctionnement correct et mentionnait immanquablement : « station très bien entretenue ».

    Non candidats pour un nouveau mandat, Tony et Serge ont veillé à restituer cet équipement dans un état impeccable et l’ont nettoyé de fond en comble lors de leur dernière prestation.

    Leurs souvenirs les moins agréables de « Cacaland » ? Les protections féminines et les préservatifs jetés dans les toilettes et bloquant pompes ou autres vannes ! Tony insiste alors sur une règle simple : « A l’exception du papier de toilette, si quelque chose n’est pas passé par la bouche, alors il ne doit pas passer par le WC ! ».

Mission accomplie !

Mission accomplie !

« Le changement, c’est maintenant »

Avril 2014, semaine 14 

   Les élections municipales touchaient à leur fin. A Drom, Daniel Brochier, maire sortant, encouragé par une bonne partie de la population et des élus sortants, avait annoncé depuis un semestre son intention de proposer sa candidature à sa propre succession. Sollicité par plusieurs de ses collègues de la CCTER (Communauté de Communes de Treffort en Revermont), il avait aussi confirmé son accord pour se proposer à un deuxième mandat à la présidence de cette communauté.

   Avec Florence Blatrix, première adjointe, une liste de 10 candidats avait été constituée, tous élus dès le premier tour, totalisant de 70 à 90 % des suffrages exprimés ; le maire sortant approchant les 75 % après son deuxième mandat (et le quatrième dans ce conseil municipal). Un deuxième tour voyait se rajouter une onzième élue (provoquant l'indignation de l’ancienne secrétaire de mairie, maman de l’adjointe, voyant là une « manœuvre » dudit maire sortant).

Tentative de "négociations" à la communauté de communes . . .

   Le troisième jour après ce deuxième tour, (soit le mercredi 2 avril), le président de la CCTER était contacté par Denis Perron, nouvel ancien maire de St Etienne du Bois, par ailleurs vice-président du Conseil Général, vice-président sortant de la CCTER, et délégué communautaire pour le mandat qui débutait. Après avoir perdu son siège dans sa propre commune (avec 35 % de voix au scrutin de liste), ce dernier lui annonçait son intention de briguer la présidence de la communauté, et souhaitait un entretien immédiat pour en parler. Dès le lendemain (jeudi 3 avril), il souhaitait que le président sortant lui fasse des « propositions » pour négocier son désistement en sa faveur (une première vice-présidence, ou une délégation particulière . . . ? ).

    Estimant qu’une telle « discussion » ne devait avoir lieu, la semaine suivante, qu’entre les maires des 12 communes concernées, le président sortant ne souhaita pas s’engager dans de tels « arrangements ».

. . . puis à la commune.

Read more ...

Au fil des jours . . .