Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

14 décembre 2017, 23 h 38 min
Pluie
Pluie
8°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Drom

Opération commando à Cacaland

Nettoyage StEp DROM (1)

   Tony et Serge ont rendu leur tablier, mais aussi leurs bottes et leurs gants de caoutchouc. En effet, depuis les élections municipales de 2008, ces deux élus étaient en charge de l’assainissement collectif. Pendant six années consécutives, ils ont alors assuré une surveillance presque quotidienne de la station d’épuration : les mardis, jeudis et samedis pour Tony, et les dimanches pour Serge. Chaque visite occasionnant des relevés des critères de fonctionnement, mais aussi des opérations de maintenance et de réglages, voire des interventions nécessitant parfois un appel à une assistance. A l’affût des événements extérieurs, Tony veillait de plus, à parer à toute conséquence d’un coup de foudre, d’une coupure de courant ou d’une période de gel. Il était encore présent chaque semaine avec le cantonnier, et lors des opérations de vidanges des boues. Ainsi, chaque contrôle, bilan ou mesure effectué par le service de l’environnement (instance départementale) indiquait un fonctionnement correct et mentionnait immanquablement : « station très bien entretenue ».

    Non candidats pour un nouveau mandat, Tony et Serge ont veillé à restituer cet équipement dans un état impeccable et l’ont nettoyé de fond en comble lors de leur dernière prestation.

    Leurs souvenirs les moins agréables de « Cacaland » ? Les protections féminines et les préservatifs jetés dans les toilettes et bloquant pompes ou autres vannes ! Tony insiste alors sur une règle simple : « A l’exception du papier de toilette, si quelque chose n’est pas passé par la bouche, alors il ne doit pas passer par le WC ! ».

Mission accomplie !

Mission accomplie !

« Le changement, c’est maintenant »

Avril 2014, semaine 14 

   Les élections municipales touchaient à leur fin. A Drom, Daniel Brochier, maire sortant, encouragé par une bonne partie de la population et des élus sortants, avait annoncé depuis un semestre son intention de proposer sa candidature à sa propre succession. Sollicité par plusieurs de ses collègues de la CCTER (Communauté de Communes de Treffort en Revermont), il avait aussi confirmé son accord pour se proposer à un deuxième mandat à la présidence de cette communauté.

   Avec Florence Blatrix, première adjointe, une liste de 10 candidats avait été constituée, tous élus dès le premier tour, totalisant de 70 à 90 % des suffrages exprimés ; le maire sortant approchant les 75 % après son deuxième mandat (et le quatrième dans ce conseil municipal). Un deuxième tour voyait se rajouter une onzième élue (provoquant l'indignation de l’ancienne secrétaire de mairie, maman de l’adjointe, voyant là une « manœuvre » dudit maire sortant).

Tentative de "négociations" à la communauté de communes . . .

   Le troisième jour après ce deuxième tour, (soit le mercredi 2 avril), le président de la CCTER était contacté par Denis Perron, nouvel ancien maire de St Etienne du Bois, par ailleurs vice-président du Conseil Général, vice-président sortant de la CCTER, et délégué communautaire pour le mandat qui débutait. Après avoir perdu son siège dans sa propre commune (avec 35 % de voix au scrutin de liste), ce dernier lui annonçait son intention de briguer la présidence de la communauté, et souhaitait un entretien immédiat pour en parler. Dès le lendemain (jeudi 3 avril), il souhaitait que le président sortant lui fasse des « propositions » pour négocier son désistement en sa faveur (une première vice-présidence, ou une délégation particulière . . . ? ).

    Estimant qu’une telle « discussion » ne devait avoir lieu, la semaine suivante, qu’entre les maires des 12 communes concernées, le président sortant ne souhaita pas s’engager dans de tels « arrangements ».

. . . puis à la commune.

Read more ...

Deux bisous pour Drom

La Bisou à Drom 03

   Après une modification de leurs tracés en 2013, les organisateurs de la « Bisou », épreuve cycliste inscrite au calendrier de la fédération française ont confirmé le choix de faire traverser Drom deux fois par cette épreuve cycliste : dans la vallée, et sur ses hauteurs.

   Plus de 1 100 concurrents se sont élancés, de Péronnas, pour la grande Bisou (141 km) ou pour la petite (75 km). Vers le 25ème kilomètre, les deux boucles se frôlaient dans le village de Drom : les uns dévalant la route des Conches pour repartir vers le Col de France, alors que les autres arrivaient presque simultanément de Ramasse pour continuer sur Simandre.

La Bisou à Drom 02 La Bisou à Drom 01

 

Au fil des jours . . .

  • Des fêtes de fin d’année à moindre coût

    Des élus de terrain

       Depuis bientôt deux décennies, les élus assurent eux-mêmes la pose des illuminations de Noël, économisant le coût d’un prestataire. Cette année, Yoan, le cantonnier, est aussi venu, dimanche matin, aider le maire et trois … Lire la suite

  • Une assemblée générale rondement menée !

    Le bureau de l'association

       Pour une fois, mercredi, les ainés de Drom se sont retrouvés dès le matin : le président Alain Félix les avaient convoqués pour l’assemblée générale ! Un rapport d’activité satisfaisant (voir, par exemple, ici), des comptes … Lire la suite

  • Inauguration officielle pour le terrain multi jeux

    Nathan coupe le ruban

      Le temps était incertain, mais une accalmie a permis d’inaugurer dignement le terrain multi jeux. Yves Guillemot, maire, a alors laissé à Nathan le soin de couper le ruban avant de rappeler la genèse de … Lire la suite

  • Une petite unité, mais une grande efficacité

    Les binômes vont se partager la distribution

       Une année se termine, une autre va commencer ! Alors les pompiers de Drom vont, très bientôt, proposer leur traditionnel calendrier aux habitants du village, qui a la chance de toujours disposer d’une … Lire la suite