Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

24 janvier 2019, 5 h 18 min
Nuageux
Nuageux
0°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Drom

Les années en 9 : il y a 20 ans

Continuons notre balade dans les fins de décennies ; deuxième épisode : 1999.

   Début d’année gourmand avec la fondue du Sou des Ecoles, suivie du boudin de Patrimoine où 130 kilos (plus 30 de civier) sont vendus en deux heures. En mars débute le 33ème recensement de la population. Les jeux sont enlevés aux Conches (toboggan, cage à écureuil, tourniquet, balançoires) : après 25 ans de bons et loyaux services, ils ne sont pas aux normes. En avril commencent les travaux d’agrandissement de la fromagerie : la production est momentanément délocalisée, mais la vente est maintenue. Avec le soleil et sous le thème des années 50, la sixième édition de l’exposition-bourse d’échanges des mécaniques anciennes bat ses records de fréquentation. En juin, les écoliers participent au premier concert intercommunal où ils se distinguent avec leur show effroi : « Le cimetière du château d’os ». Deux premiers casques F1 arrivent chez les pompiers : ils remplaceront progressivement les précédents, acquis en 1966.

   Le 14 juillet, lors des intervillages à Jasseron, les athlètes de Drom confirment une fois de plus leur écrasante suprématie au lancer de l’œuf, loin devant leurs concurrents. On apprend que le contrat de rivière du Suran est agréé, sa signature prochaine permettra de lancer le chantier d’assainissement avec des aides supplémentaires ; ; le terrain pour la future station d’épuration est débroussaillé. Le conseil municipal vote un programme d’aides dans le cadre de l’opération façades. En août, les sociétaires de la gymnastique volontaire entrainent 25 randonneurs dans la visite du tunnel et la fromagerie reprend son activité complète dans des locaux agrandis et restructurés.

164 Dromniers

   En septembre, c’est la 160ème rentrée scolaire dans des locaux communaux avec neuf écoliers (la première école a été mise en service en 1840 dans l’actuelle salle des fêtes) ; la population officielle de la commune est de 164 habitants. Le dernier samedi du mois, 80 concurrents se mesurent dans les épreuves spéciales chronométrées du rallye du Suran ; la pluie occasionne des sorties de route et le directeur de course se montre très discret sur le déroulement de l’épreuve. En même temps, on fête St Thyrse sous les chapiteaux. Mais le lendemain est plus sec et n’altère en rien l’affluence habituelle de la fête où l’on assiste, après deux ans d’absence, au retour du « jeu culturel », pris en charge par les jeunes. En octobre, le projet d’assainissement entre dans sa phase de réalisation avec le lancement des appels d’offres. Rachetée lors des travaux de la fromagerie, une cuve à Comté est installée au « jardin britannique » par le comité de fleurissement. En novembre, pendant les vacances, l’école est équipée d’un ordinateur et d’un accès à internet ; les élus auront même droit à une formation. Ces derniers procèdent eux-mêmes à l’installation de guirlandes lumineuses pour les fêtes de fin d’année : elles complèteront désormais le sapin et l’éclairage du vitrail. De son côté, l’école organise sa première vente de décorations de Noël.

Le bon boudin de Patrimoine

Première manoeuvre pour Bibi & Fox

La sécurité et les secours enseignés aux écoliers

Suppression des jeux aux Conches

Les travaux vont débuter à la fromagerie

Les sociétaires commencent le chantier eux-mêmes

Le chadron part vers une nouvelle vie . . .

Fermeture du passage vers le "Cabasson"

Les classes en 9 . . . et en 4 !

Drom est présent dans la caravane du 4ème Grand Prix de la Route Fleurie du Revermont

La 6ème exposition / bourse d'échange des mécaniques anciennes.

Rencontre sur le terrain pour les maires de Drom et Meillonnas

Karine Merle, aide éducatrice à l'école

Grande manoeuvre pour le Comité de Fleurissement

Remise de diplômes et de galons chez les pompiers

Escapade en Pays Basque pour les pompiers

"Le cimetière du château d'os", show effroi des écoliers

Les premiers casques F1 arrivent au C.P.I.

Voyage d'études pour les écoliers : de Lyon à Vienne en bateau

Journée d'études sportive sur le terrain . . .

. . . du sud au nord de la vallée.

Cérémonie en plein air pour le départ en 6ème

Fromagerie : ça avance ...

Intervillages : les Dromnières en action

Fin de chantier ...

... remise en route de la production par Jean-Claude Folliat, le fromager.

C'est la rentrée pour les 9 écoliers de Drom

Depuis une dizaine d'années, Paul Bonnet collectionne les vieux tracteurs

 
 

Pour la St Thyrse, les pompiers mettent en service leur nouveau véhicule d'intervention rapide

 

Dépillage de maïs pour l'Age d'Or

 

De la potion magique plein le chaudron

 

Pour l'éclipse, Jean-Claude voit tout noir ...

 

Les Daltons se sont évadés

 

L'aquarium de Patrimoine

 

Les démons de la nuit sont de retour

 

Retour au bercail pour les Dalton

 

En octobre, le projet de l'assainissement collectif est prêt !

La commission bâtiment étudie un projet d'agrandissement de la mairie à l'étage

Après le Comté, puis la potion magique, une nouvelle vie commence pour le chaudron, racheté par le comité de fleurissement

L'informatique et internet arrivent @ l'école

Les écoliers participent à la commémoration du 11 novembre

Emilit Roserat, ambassadrice du tri, explique aux élus la mise en place prochaine de la collecte sélective des déchets.

Concours de belote avec l'Age d'Or

(les juges ! )

Les mains pleines d'ampoules, les élus enguirlandent le village pour le passage à l'an 2000

 
 
 

Avec le CCAS, un bon repas pour les anciens

 
 
 

. . . puis la Sainte Barbe, pour les pompiers

 

Premier marché de Noël avec l'école

 

Internet : les "NTIC" expliquées aux élus (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication)

 

Encore une belle prestation du Père Noël à l'école

Drom en fleurs, pendant toute la belle saison

 
 

 

Cinéma rural : le programme du début d’année

  Le 28 janvier 2019, à 20h15 : « Mauvaises herbes »  (film français de Kheiron, avec Kheiron, Catherine Deneuve, andré Dussolier) ; sorti le 21 novembre 2018 ; durée 1h40.

   Waël, un ancien enfant des rues, vit en banlieue parisienne de petites arnaques qu’il commet avec Monique, une femme à la retraite qui tient visiblement beaucoup à lui.
   Sa vie prend un tournant le jour où un ami de cette dernière, Victor, lui offre, sur insistance de Monique, un petit job bénévole dans son centre d’enfants exclus du système scolaire.
   Waël se retrouve peu à peu responsable d’un groupe de six adolescents expulsés pour absentéisme, insolence ou encore port d’arme.
   De cette rencontre explosive entre « mauvaises herbes » va naître un véritable miracle.

 
*  *  *

   Le 18 février, à 20h15 : « Rémi sans famille » (film français de Antoine Blossier, avec Daniel Auteuil, Maleaume Paquin, Virginie Ledoyen); sorti le 12 décembre 2018 ; durée 1h49.

   Les aventures du jeune Rémi, orphelin recueilli par la douce Madame Barberin. A l’âge de 10 ans, il est arraché à sa mère adoptive et confié au Signor Vitalis, un mystérieux musicien ambulant. A ses côtés, il va apprendre la rude vie de saltimbanque et à chanter pour gagner son pain. Accompagné du fidèle chien Capi et du petit singe Joli-Cœur, son long voyage à travers la France, fait de rencontres, d’amitiés et d’entraide, le mène au secret de ses origines…

 
 *  *  *

   Le 11 mars, à 19h30 : « Le retour de Mary Poppins » (film américain de Rob Marshall, avec Emily Blunt, Lin-Manuel Miranda, Ben Whishaw); sorti le 19 décembre 2018 ; durée 2h04.

 

   Michael Banks travaille à la banque où son père était employé, et il vit toujours au 17 allée des Cerisiers avec ses trois enfants, Annabel, Georgie et John, et leur gouvernante Ellen. Comme sa mère avant elle, Jane Banks se bat pour les droits des ouvriers et apporte son aide à la famille de Michael. Lorsque la famille subit une perte tragique, Mary Poppins réapparaît magiquement dans la vie de la famille. Avec l’aide de Jack, l’allumeur de réverbères toujours optimiste, Mary va tout faire pour que la joie et l’émerveillement reviennent dans leur existence… Elle leur fera aussi découvrir de tout nouveaux personnages pleins de fantaisie, dont sa cousine, l’excentrique Topsy.

 

 

Prochain film : le 1er avril !

 Logo cinéma DROM

Vœux de la municipalité

 

Urbanisme et transition énergétique au programme 2019

  Après un rappel des réalisations 2018 (fin des chantiers d’accessibilité, arrivée de la fibre optique), le maire s’est attaché à détailler les projets 2019 : la finalisation de la carte communale, après enquête publique, le diagnostic du réseau d’assainissement collectif (ce service étant désormais de compétence intercommunale, ce qui occasionnera deux hausses de 4 centimes au mètre cube en 2019 et 2020). Le recensement de la population sera réalisé par Michelle Blatrix, ancienne secrétaire de mairie, et pourra s’effectuer par internet. En matière de transition énergétique, la commune s’engagera dans une démarche de conseil en énergie partagée pour optimiser ses consommations ; elle travaille aussi sur un projet d’amélioration de l’éclairage public et l’installation de panneaux photovoltaïques sur l’école. Quant au projet de parc photovoltaïque au sud du village, le permis de construire est déposé ; il porte sur 8 876 m² de panneaux ; mais le projet d’éoliennes, côté nord, n’a pas avancé.

  Le maire rappelle « qu’il ne faut pas être effrayé par les changements (fusions, transferts de compétences, réformes) », générant une «  nébulosité infernale qui ne nous aide pas à avoir une vision limpide sur l’évolution de nos finances et notre capacité d’autofinancement » et se dit aussi préoccupé par « l’organisation territoriale qui n’évolue pas », déclare avoir " de plus en plus de mal à cerner le bienfondé même de notre Mairie" et pense «que le moment est venu d’aborder la question de la dimension administrative de nos communes ».

  Il faisait aussi part du départ de Yoan Guillermin, agent polyvalent, et terminait en mettant à l’honneur Martine Vicard, au service de la commune depuis 1983, mais atteinte par l’âge de la retraite !

La première adjointe (nièce du maire) est intervenue en premier en expliquant les futures modalités de gestion de l'eau et de l'assainissement suite au transfert de ces compétences vers de plus grosses entités supra-communales.

Une partie du conseil municipal était présent

L'ancienne secrétaire de mairie, Michelle Blatrix (soeur du maire) effectuera le recensement de la population à partir du 17 janvier.

Martine Vicard a fait valoir ses droits à la retraite en juillet dernier et a été chaleureusement remerciée pour son dévouement au service de la commune. En charge du ménage, elle effectuait aussi le port des plis (convocations, mais aussi distribution des communiqués de la mairie) avant l'ère du numérique.

Monique Wiel, vice présidente de la communauté d'agglo CA3B, a conclu en présentant particulièrement un nouveau service à venir dans les prochains mois : le transport public "à la demande" dans les zones rurales en dehors de l'agglomération.

 

 

 

 

Les années en 9 : Que s’est-il passé il y a 30 ans ?

 

Le nouveau conseil municipal, élu les 12 et 19 mars 1989.

Une nouvelle année en 9 débute : jetons un coup d’œil dans le rétroviseur ! Voyage en 1989 . . .

  Janvier débute avec la création d’une nouvelle association : Patrimoine, dont l’emblème est le campanile. Le mois suivant, devant une centaine de spectateurs, elle présente le film « Si Drom m’était conté », qui relate la vie du village sur une année. En février, lors du repas de chasse des Mousquetaires du Fusil, on apprend que Michèle Blatrix, secrétaire de la mairie et chasseuse depuis deux ans, vient d’abattre un sanglier de 85 kilos qui fonçait sur elle. A la mairie, on refait entièrement la salle de réunion, le perron … et on renouvelle le conseil municipal en mars ! La licence IV ayant été rachetée, le bistrot « La Remise » ouvre en avril, et trois nouveaux pompiers intègrent la compagnie : Eric Bonnet, Michel Guillot et Xavier Poncet. En mai, le soleil n’incite pas à assister à la projection diapos du comité de fleurissement. En juin, des plates-bandes sont aménagées devant la mairie, et on procède à de l’élagage sur le site des Conches en prévision de la fête du Revermont qui marquera, le mois suivant, le 30ème anniversaire de l’Association Touristique du Revermont. Un vol de matériel est constaté à la salle des fêtes, principalement de la vaisselle.

14 juillet républicain

  Le sextidi 26 messidor de l’An CXCVII de la République, on ne manque pas de fêter le bicentenaire du 14 juillet : les citoyennes chargées du service sont habillées en trois couleurs ! En août, le comportement d’un renard en plein village fait penser à la rage : l’animal est abattu par un chasseur sur demande du maire. Le conseil municipal étudie la possibilité de mettre en place un ramassage des ordures ménagères. Fin septembre, plus de 800 tartes sortent du four des pompiers pour la St Thyrse où l’on a ressorti le jeu de quilles ; une dizaine d’équipages défilent pour le corso. Après un été sec, la pluie arrive abondamment début novembre, et le tunnel se met en charge. Décembre permet de terminer l’année avec de bons repas : celui des anciens, puis la Sainte Barbe pour les pompiers.

L’heureux tunnel !

  La montée en charge du tunnel donne l’occasion à Voix de l’Ain de « publier » un poème écrit vers 1900 par Hector Caillat, instituteur et historien local, à la gloire de son instigateur, Hippolyte Gouilloux, maire de Drom :

« Heureux qui peut, au pied de nos montagnes
En suppliant la voute de Sion
Sauver de l’eau nos brillantes campagnes
Et protéger la vallée de Drom.
 
Vous aurez tous, pour un noble mérite
Les sages lois que donnent les beaux jours
Vous devez tous reconnaissance à Hippolyte :
C’est lui, l’ange de nos beaux jours. »

Le bureau de la toute nouvelle association "Patrimoine", devant son emblème.

25 dames réunies pour la sainte Agathe

Première manifestation de "Patrimoine" : un film/documentaire de quatre heures.

Environ une centaine de spectateurs

Rénovation du perron de la mairie

De nouvelles marches . . . en pierre de Drom !

27 février : l'épicéa n'a pas résisté au vent !

Ramasse : une bonne réfection pour le toit du clocher de la Chapelle des Conches !

Premières manoeuvres et formation par les anciens pour les trois nouveaux pompiers.

1er mai : assemblée générale de la coopérative

Le conseil d'administration est renouvelé . . .

. . . et augmenté de trois jeunes nouveaux membres.

En activité depuis déjà plusieurs semaines, le bistrot est inauguré le 27 mai

 

En salle, le bar est fonctionnel . . .

. . . dehors, la terrasse est accueillante . . . 

. . . sous la direction de Mireille.

Des bons moments partagés

De nouveau, Patrimoine, pour une vente de tartes

Séance photo pour les pompiers, en prévision du calendrier

14 juillet : on fête le bicentenaire !

St Thyrse : un corso remarquable

Laurel & Hardi : un duo, un tandem ?

Les repas de décembre : les anciens, avec le CCAS . . .

. . . puis les pompiers, pour la Sainte Barbe.

 

 

Cantine : apéro et champagne !

   Apéritif et petits biscuits, terrine, suprême farci et sa garniture, fromage ET dessert, puis champagne et papillotes : les Dromignons se régalent à la cantine  ! C'était  le repas spécial Noël, servi par Pascale ; mais que l’on se rassure : apéritif et champagne sans alcool.

Au fil des jours . . .