Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

18 juillet 2019, 1 h 09 min
Surtout nuageux
Surtout nuageux
18°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: député

Projet de loi « Blanquer » : le député apporte des précisions

Elus, parents d'élèves et enseignant ont été conviés à une réunion d'information avec le député.

  En préambule de cet échange, Xavier Breton précisait les modalités de cette démarche : il ne s’agit pas d’une proposition de loi (émanent d’un parlementaire) mais d’un projet de loi (émis par le gouvernement) qui avait vocation à passer en procédure accélérée. Il dénonce alors un texte bâclé, écrit « d’en haut, où il n’y a aucun contact avec le terrain : il n’y a pas d’objectif fixé, mais des contraintes » et précise que le Sénat a pu améliorer ce processus (« avec les mobilisations sur le terrain », rajoute un participant à cette rencontre).

Un projet incohérent et déconnecté du terrain

  En détaillant chaque grande ligne de ce projet, on constate que beaucoup de points n’ont même pas été prévus, comme l’assiduité et la question des transports pour les enfants de moins de six ans et que chaque changement est dicté par une logique budgétaire, dont la pertinence reste à vérifier. Ainsi, il semble que les rédacteurs de ce texte ignoraient complètement qu’il existait des classes uniques ! « Ca marche très bien : il y a une vraie animation pédagogique qu’il faut conserver » affirme le député qui précise que 200 amendements ont été apportés au texte initial, qu’il traite « d’improvisation. Aucune étude d’impact n’a été réalisée –ce n’est pas la première fois »

  Le maire résumait le problème récurrent « le ministre nous affirme qu’il n’y aura aucune fermeture sans accord du maire, mais si les contraintes sont telles qu’on ne peut pas les tenir, comment fait-on ? » ; en demandant « qu’est ce qui se passe à la rentrée prochaine ? (on ne peut pas accueillir les enfants de trois ans ! ) ». En effet, pour les tout-petits, il existe une convention avec une commune voisine, mais pourra-t-elle se pérenniser, et à quel coût ? Des enseignants présents précise que ce projet n’est pas basé sur le rythme de l’enfant, ce dont convient le député : « sincèrement, il n’y avait pas de problème. Je voterai contre, car ce n’est pas un texte qui correspond aux enjeux éducatifs ; il n’y a pas de cohérence d’ensemble. Il faut tenir bon : c’est ce que vous faites ! ».

 

"Ce projet de loi a été bâclé : il voulait passer en force ! "

"La classe unique, ça marche très bien : il y a une vraie animation pédagogique ; il faut la conserver ! "

 

   Par ailleurs, Charles de La Verpillière, autre député de l'Ain, est intervenu 5 jours plus tard dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale, pour interpeller monsieur le ministre sur les difficultés que l’abaissement à 3 ans de la scolarisation obligatoire pourrait créer dans les écoles à classe unique :

La réponse de Monsieur le Ministre est rassurante . . . reste à avoir confiance dans cette déclaration et à sa mise en oeuvre en milieu rural !

Drom doublement distinguée pour ses sociétés

Vague des Associations 2015 01

La reconnaissance parlementaire pour 150 ans de présence

 

  Organisée à Viriat par l’association « Bresse Revermont », la première « Vague des associations » a mis à l’honneur les associations de ce territoire dans tous les domaines : sport, culture, patrimoine, environnement, social, etc. Sous le parrainage de Lionel Nallet, capitaine (bressan) du XV de France sélectionné 74 fois, il était mis en avant plus d’une quarantaine d’entre elles qui ont fêté cette année un anniversaire : de 10 ans, 20 ans, etc. jusqu’à 90 ans (l’association franco-italienne de Bourg) et même 150 ans (.le concours de volailles de Bresse de Pont de Vaux). Invités à s’exprimer par François Belley, chargé de l’animation de la soirée, tous les intervenants s’attachaient à démontrer l’importance du bénévolat dans la vie des territoires.

  En fin de soirée, c’était au tour des pompiers de Drom d’être à l’honneur pour leur présence dans ce village depuis un siècle et demi. La moitié de l’effectif de l’amicale était présent, en tenue d’intervention de 2015, mais aussi de 1865, avec la pompe à bras venue aussi célébrer cet événement.

Un siècle et demi d’engagement bénévole

  L’histoire de cette compagnie était rapidement évoquée : suite à un terrible incendie, fin 1864, la population s’était mobilisée pour demander la mise en place d’un service de secours. En moins de dix jours, une souscription spontanée avait même réuni le quart de la somme nécessaire pour acquérir une pompe. Après la décision du conseil municipal le mois suivant, une section de 33 volontaires était créée le 9 juin 1865, dirigée par le sous-lieutenant Hippolyte Carrier. Un siècle plus tard, avec d’autres bénévoles, un autre sous-lieutenant Carrier, Daniel (arrière-petit-fils du précédent), impulsait un nouveau souffle à cette structure et prenait en charge l’animation de la fête du village. Actuellement commandés par le sergent Bruno Aviet, les bénévoles du « CPI » (Corps de Première Intervention, structure communale) sont soumis aux mêmes exigences de formation et d’équipement que les plus grosses unités ; plusieurs d’entre eux sont d’ailleurs aussi engagés dans le « CS » voisin (Centre de Secours, structure départementale).

  L’amicale est co-présidée par Anthony Poncet, petit-fils de Daniel Carrier. Représentant la septième génération consécutive de volontaires au service d’une même cause, les premiers secours à la population, c’est bien à lui que revenait l’honneur de recevoir, pour la compagnie, la médaille de l’Assemblée Nationale remise par le député Xavier Breton.

Et un coup de coeur

  Trois « coups de cœur » étaient aussi décernés : pour les 20 ans du musée des Planons, les 130 ans de l’entreprise familiale Moissonnier, et pour le fromage de  Clon . Après deux siècles d’oubli, le « fromage des princes », fleuron de le Bresse au moyen âge, fêtait, en effet, cette année, le dixième anniversaire de sa « résurrection » à la coopérative de Drom. Après en avoir fait déguster à tous les invités, Christine Ménétrieux était invitée présenter l’histoire de ce fromage et rappeler cette aventure entre Jérôme Dupasquier, archiviste départemental, les époux Perrigot, alors fromagers à la coopérative de Drom.

La pompe (tous "terrains") était aussi de la fête !

La pompe (tous "terrains") était aussi de la fête !

. . . cachée derrière ses troupes !

. . . cachée derrière ses troupes !

Soirée sous le parrainage de Lionel NALLET . . .

Soirée sous le parrainage de Lionel NALLET . . .

. . . animée par François Belley . . .

. . . animée par François Belley . . .

Vague des Associations 2015 06

. . . en présence de Xavier Breton, député.

Les 30 ans de Hélianthe

Les 30 ans de Hélianthe

Les 50 ans du comité de jumelage de St Etienne du Bois

Les 50 ans du comité de jumelage de St Etienne du Bois

Christine Ménétrieux (re)présente et fait goûter le Clon

Christine Ménétrieux (re)présente et fait goûter le Clon

Un rappel sur la fantastique histoire du Fromage des Princes, oublié, puis retrouvé

Un rappel sur la fantastique histoire du Fromage des Princes, oublié, puis retrouvé, par son infatigable marraine.

Le coup de coeur remis par le député

Le coup de coeur remis par le député

Les honneurs de la presse

Les honneurs de la presse

Vague des Associations 2015 17

SCOOP ! Lionel NALLET devrait signer pour le CPI de DROM !

SCOOP : Lionel NALLET devrait signer pour le CPI de DROM !

Logo 150 ans CPI DROM

 

Au fil des jours . . .