Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

15 février 2019, 20 h 37 min
Clair
Clair
10°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: CPI

A l’école des premiers secours

intervention-ecole-drom-09

  Une catastrophe évitée à l’école, grâce à la rapidité et la précision des pompiers, mais aussi aux réflexes des enseignants et des écoliers. En effet, alors qu’une épaisse fumée avait envahi la classe, il était tout de suite procédé à l’évacuation des enfants par une fenêtre, avec l’aide des volontaires du CPI de Drom (Corps de Première Intervention) qui prenaient en charge les premiers soins pour deux écoliers intoxiqués et commençaient à attaquer l’incendie, relayés par le centre de secours du Suran. Un élève manquant à l’appel sur le point de rassemblement, de délicates opérations de recherches étaient entreprises dans les locaux enfumés. Il s’agissait, bien sûr, d’un scénario habilement concocté dans le plus grand secret par l’adjudant Cyril Mottet, formateur au centre de secours du Suran, avec la complicité de la communauté éducative de Drom.

Un bilan très positif

  Après cette manœuvre, le point était réalisé en deux temps, d’abord avec les écoliers : l’adjudant les remerciait pour leur active participation en venant à l’école le dimanche ! Puis, en les félicitant pour leur conduite et leurs connaissances de base en matière de comportement dans une telle situation, il révisait avec eux quelques règles essentielles. Le déroulement de la matinée était ensuite décortiqué avec les pompiers, pointant les quelques détails à revoir, que le sous-officier considère comme « dus au fait qu’il s’agissait d’une manœuvre ». Il convient en effet d’être très précis et très attentif dans la transmission des informations ; mais l’instructeur constatait que tous les intervenants avaient géré l’événement de façon très satisfaisante.

intervention-ecole-drom-01

Le couloir est enfumé . . .

intervention-ecole-drom-02

. . . et la classe aussi.

intervention-ecole-drom-03

On cherche l'air respirable près du sol

intervention-ecole-drom-04

Evacuation des élèves . . .

intervention-ecole-drom-05

. . . et de la maîtresse !

intervention-ecole-drom-06

Rassemblement en lieu sûr et vérification des effectifs

 intervention-ecole-drom-07

intervention-ecole-drom-08

Les pompiers de Drom prennent en charges les enfants intoxiqués

 intervention-ecole-drom-10

intervention-ecole-drom-11

Arrivé en renfort, le Centre de Secours du Suran apporte des moyens supplémentaires pour combattre le feu

 intervention-ecole-drom-12
intervention-ecole-drom-13
 intervention-ecole-drom-14

intervention-ecole-drom-15

Un enfant manque à l'appel !

 intervention-ecole-drom-16

intervention-ecole-drom-17

Il faut à la fois écouter et calmer la maîtresse

intervention-ecole-drom-18

Dernière vérification

intervention-ecole-drom-19

Il reste à ranger tout le matériel

intervention-ecole-drom-20

De gros moyens mobilisés

intervention-ecole-drom-21

L'analyse de la manœuvre . . .

intervention-ecole-drom-22

. . . avec les enfants . . .

intervention-ecole-drom-23

. . . puis avec les pompiers.

intervention-ecole-drom-24

Une expérience inquiétante, un résultat rassurant !

 .

Sécurité, premiers secours et amitié

Un moment de convivialité bien mérité

Un moment de convivialité bien mérité

   Journée détente pour les pompiers de Drom. Après une saison chaude, tant sur le plan du climat que sur celui des interventions, l’amicale des sapeurs-pompiers volontaire a réuni les bénévoles actifs avec leurs familles et les anciens membres du corps de première intervention (CPI) pour un moment de convivialité. Grillades et boissons fraiches étaient au menu de la journée mais aussi jeux collectifs jusque tard dans la soirée.

 Amicale SP Drom (1)
 Amicale SP Drom (2)
 Amicale SP Drom (3)
 Amicale SP Drom (4)
 Amicale SP Drom (5)

.


Orangina ! par 01250DROM

En Drone sur Drom

Feu Drom 2016 08 28 (14)

Le pire a été évité

  Merci à Roger Moretti (avec la complicité de Loïc Presti)  pour la vue d'ensemble du feu de forêt du 28 août dernier, en Luy : on mesure mieux l'ampleur prise par l'incendie, et l'efficacité des pompiers pour le maîtriser dans un délai  record avant sa propagation dans les sapins.

Feu de forêt : le pire a été évité

Les volontaires de Drom en première ligne

Les volontaires de Drom en première ligne

  Dimanche 28, vers 08 h 30, un cycliste signalait un feu au bord de la montée des Vignes, sur « la montagne de Luy » : les flammes ne recouvraient alors que quelques mètres carrés parmi les rochers en bordure de chaussée. Les secours étaient aussitôt alertés et ce ne sont pas moins de 25 pompiers qui étaient appelés en renfort du CPI de Drom (corps de première intervention) venant des centres de secours de Bourg, Coligny, Corveissiat, Poncin et du Suran, Le sinistre avait déjà pris une ampleur telle que les flammes et leur propagation se voyaient depuis les villages de Drom et de Ramasse. La direction des opérations était confiée à l’adjudant-chef Thierry Martelat, chef de groupe à l’état-major. Travaillant dans la végétation dans un secteur à forte déclivité, les pompiers sont arrivés à maitriser l’incendie vers 10 h 00 ; commençaient alors des opérations de sécurisation du site jusque dans l’après-midi pour prévenir tout nouveau départ de feu. Le soir, une nouvelle visite de surveillance du site était assurée par les bénévoles du CPI de Drom. On estime entre un et deux hectares la surface ravagée par les flammes.

  En bordure de route, et avant les grandes chaleurs de la journée, le départ de ce feu pourrait provenir du geste inconscient d’un usager (un jet de cigarette non éteinte ? ). Des prélèvements ont été effectués par les services de la gendarmerie, pour en déterminer la cause.

  L'événement démontre, si besoin était, la légitimité et la pertinence du maintien de petites structures de proximité. En effet, aussitôt sur les lieux, le CPI de Drom a pu immédiatement  analyser la situation et l'ampleur des risques ; en relation directe avec les services du département, son chef de corps a ainsi tout de suite sollicité l'intervention des moyens appropriés.

Feu Drom 2016 08 28 (1)

Le point de départ du sinistre

Feu Drom 2016 08 28 (2)

Le centre de secours du Suran

Feu Drom 2016 08 28 (3)

Les bénévoles du CPI de DROM

 Feu Drom 2016 08 28 (5)
 Feu Drom 2016 08 28 (6)
 Feu Drom 2016 08 28 (7)
 Feu Drom 2016 08 28 (8)

Feu Drom 2016 08 28 (9)

Les centres de secours de Poncin et de Corveissiat

Feu Drom 2016 08 28 (10)

Point entre les officiers du SDIS et ceux de la Gendarmerie

Feu Drom 2016 08 28 (11)

Un volontaire de Drom en charge de l'ouverture d'une piste (coupe feu et accès des secours)

Feu Drom 2016 08 28 (12)

De gros moyens déployés

L'emprise du sinistre

L'emprise du sinistre

.

Un samedi studieux

Formation Sapeurs Pompiers 01

Des bénévoles qui prennent gratuitement sur leur temps libre pour la sécurité de la population

  L’efficacité des sapeurs-pompiers repose, entre autres, sur la formation des volontaires, dans tous leurs domaines d’intervention, quelle que soit l'unité dont ils dépendent. A Drom, le secours à personne représente plus de 13 % des interventions (75 % au niveau du département), il est donc primordial d’avoir les connaissances nécessaires en secourisme, et de les réactualiser régulièrement lors de sessions annuelles de recyclage. Cette année, c’est à Simandre que les bénévoles de Drom se sont rendus pour suivre, avec leurs collègues du village voisin, leur « F.M.P.A. prompt secours » (Formation de Maintien et de Perfectionnement des Acquis). Sous la direction des sergents Denis Augier et Alexandre Ramos, formateurs du centre de secours du Suran, la journée s’est déroulée en deux parties. Le samedi matin était consacré à un rappel sur le bilan (premier diagnostic effectué par les volontaires) avec « révision » de gestes techniques : la réanimation cardio-pulmonaire (« RCP »), la pose d’attelles sur les membres, le relevage d’une victime et la pose d’attelle cervico-thoracique.

  L’après-midi, chaque équipe se voyait confrontée à un cas concret de prise en charge d’une personne accidentée : un accident au travail, un piéton renversé par une voiture ; puis les pompiers étaient appelés pour deux personnes prises simultanément d’un malaise. Sous l’œil des formateurs, il convenait alors d’établir le bon diagnostic et d’effectuer les premiers gestes de secours avant l’évacuation des victimes vers les services médicaux appropriés. Chaque décision et chaque geste étant analysé par les formateurs et commenté lors d’une réunion de restitution après l’exercice.

Formation Sapeurs Pompiers 02
 Formation Sapeurs Pompiers 03
 Formation Sapeurs Pompiers 04

.

Au fil des jours . . .