Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

13 décembre 2019, 10 h 58 min
Surtout nuageux
Surtout nuageux
7°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: ARCMA

Les pompiers ont mis le feu !

Logo 150 ans CPI DROM

  Depuis bientôt 45 ans, l’amicale des pompiers de Drom assure une animation pour la fête patronale de St Thyrse, rejointe, depuis, par les autres associations du village, puis par la commune. Souhaitant fêter dignement le 150ème anniversaire de la création de la compagnie de sapeurs-pompiers, les volontaires ont alors mis les petits plats dans les grands. Le samedi, plus de 730 tartes sont ainsi passées par le four à bois, attirant les gourmands des environs, et, malgré la fraicheur, la soirée se prolongeait fort tard dans une ambiance surchauffée orchestrée par « October », groupe rock revermontois.

  Plusieurs véhicules historiques étaient aussi exposés, retraçant un siècle et demi de lutte contre l'incendie et de secours aux victimes.

Souvenir et émotion

  Le dimanche matin était, bien sûr, consacré à la dévotion à St Thyrse, pour la messe dominicale annuelle, avant qu’une délégation de sapeurs ne se rende un instant pour un hommage sur la tombe du Lieutenant Daniel Carrier. En effet, l’ancien chef de corps, disparu depuis dix ans, était un des initiateurs de cette animation de la fête, pendant un engagement de plus de quarante ans.

  Un autre moment fort de ces journées devait débuter dans l’après-midi, avec un défilé de plus de 120 personnes répartis en une vingtaine d’éléments. Pour ouvrir la marche, le drapeau de la compagnie était confié à Anthony Poncet, petit-fils de Daniel Carrier et sapeur-pompier volontaire au CPI de Drom (Corps de Première Intervention) et au Centre de Secours du Suran. Anthony étant aussi le descendant du premier chef de corps de Drom, représentant la septième génération consécutive de volontaires dans sa famille.

Read more ...

Mécaniques anciennes : moins de monde, mais une affluence satisfaisante

ARCMA 2015 03  Le temps incertain a bien réduit la participation à la 22ème exposition/bourse d’échange mais, après des premières heures sous la pluie, la journée s’est faite douce et 1 500 à 2 000 visiteurs se sont quand même rendus dans le petit village cavet dédié un jour à l’histoire des vieilles mécaniques. Les exposants étaient presque tous présents (60 sur 65 inscrits cette année), mais aussi les propriétaires qui ont aimablement fourni de belles pièces pour l’exposition. On a ainsi pu admirer des modèles mythiques (R8 Gordini, R5 Turbo), des voitures des années 30 (une Monaquatre de 1933), un beau panel de motos d’avant-guerre, dont de belles restaurations Motobécane, la gamme presque complète des tracteurs Renault des années 50 à 70. Jean Luc Lombard, président de l’ARCMA (Association Revermontoise pour la Conservation des Mécaniques Anciennes), rappelle que la bourse de Drom est devenue une référence pour les passionnés à la recherche de pièces précises ou de contacts.  Dès le matin, il indiquait que « beaucoup de visiteurs sont repartis chargés de pièces détachées, venant parfois de loin. ».

  D’autres ont profité des portes ouvertes à la fromagerie, pour refaire leurs stocks de Comté, ou sont allé aussi admirer les œuvres de Margaret et Tony Steel (meubles d’art et tableaux), à La Galerie qui accueillait aussi une artiste extérieure, Anne Astride Brunet et ses céramiques.

ARCMA 2015 04

Les trois artistes

Les trois artistes

Anne Astrid BRUNET, invitée d'honneur dans l'atelier de Tony

Anne Astrid BRUNET, invitée d'honneur dans l'atelier de Tony

ARCMA 2015 08 ARCMA 2015 07
Margaret et Tony s'amusent à traverser leur miroir magique !

   Quant à la traditionnelle tombola, elle était dotée, cette année, d’une moto Yamaha 125 DTMX de 1980 ; elle est repartie avec Jean Chamad, de Rignat.

Une machine fantastique
Dans un coin de la place, venu du département voisin, Jean-Jacques Plessiet a intrigué plus d’un visiteur avec sa « machine fantastique », moteur fonctionnant à l’air chaud. Au début du XIXème siècle, la machine à vapeur présentait des dangers avérés d’explosions et accidents. Souhaitant « éliminer » ce risque, Robert Stirling, pasteur écossais, améliora un système, dû à Ericsson, en lui ajoutant un régénérateur en 1816, pour en augmenter le rendement. A partir d’une source de chaleur extérieure, de l’air est alternativement chauffé en bas de l’appareil (600°), et refroidi en haut (80°), ces échanges étant ensuite convertis en mouvement. L’appareil présente peu d’entretien et pas de risque, puis qu’il n’y a aucune pression, et affiche un rendement supérieur à celui du moteur à explosion. Mais il peut aussi, s’il est actionné par un autre moteur, produire de la chaleur ou du froid.
Le « moteur Stirling » a alors trouvé des applications sur les bateaux, dans les sous-marins, et même dans les satellites (pour la production de froid) et la technologie médicale (IRM : imagerie par résonnance magnétique). Pour son côté fiable et simple d’utilisation, ce type de moteur équipait les gares sans personnel des lignes de train qui traversaient le far-west. En effet, chaque chauffeur pouvait approvisionner sa locomotive en eau au château d’eau, mais devait laisser du combustible que le réservoir se remplisse pour le suivant. A plus petite échelle, il faisait tourner la roulette du dentiste, la machine à coudre, ou la pompe pour l’alimentation en eau des maisons bourgeoises. Celui de M. Plessiet se trouvait dans une épicerie de Tarbes, couplé à la machine à torréfier.

ARCMA 2015 09

ARCMA 2015 02

Jean-Jacques PLESSIET explique le fonctionnement de son moteur à air chaud


Moteur Stirling à DROM par 01250DROM

Rappel : suite au Courrier reçu le 11 septembre 2014 de M. le Maire (et vice-président de l'ARCMA), et afin d’éviter tout malentendu avec le bureau de l’ARCMA, les vues de l'exposition ne sont pas publiées.

ARCMA 2015 01

 

 

 

Fête de Drom : tradition et changements . . .

St Thyrse 2014 Tartes 06a

Réglage du thermostat !

      St Thyrse est un inconnu pour beaucoup, mais Drom ne manque jamais de l’honorer chaque année, le dernier dimanche de septembre. Si 2014 a connu quelques changements, la tradition a toutefois été respectée. Dès le samedi matin, alors que les pompiers avaient œuvré toute la nuit du pétrin jusqu’au four à bois, ce sont plus de 640 tartes qui ont fait converger les gourmands au centre du village ; un tiers d’entre elles étant même déjà réservées depuis plusieurs jours (bientôt des commandes par internet ? ! ).

   Le soir, non loin du four à peine refroidi, le parking devenait salle de concert avec les chansons françaises du duo Mosaïc, venu en voisin de Ramasse, avec des interprétations de Brel, Bashung, Samson, Fugain, Gainsbourg, Jonasz ou Nougaro.

  L’église St Thyrse ouvrait ses portes le dimanche matin, pour le seul office religieux dominical de l’année, célébré par le père Perretant. Puis l’après-midi était consacré au défilé des chars avec pas moins de treize équipages. Les écoliers ouvraient la marche, avec les « Dromamer » (les Dromignons en classe de mer ! ), suivis d’un mini corsaire cyclo-tracté. Puis un moment d’émotion avec un hommage aux « bleuets », autour d’un poème d’Alphonse Bourgoin, de 1916, et une reconstitution de tranchée pour le centenaire de la première guerre mondiale ; seul, pendant un instant d’accalmie, un poilu écrit à sa famille, inspirant respect et reconnaissance aux générations suivantes.

Humour, musique et traditions

   Humour à grand renfort de parapluies pour l’association Patrimoine qui fêtait, enfin, l’arrivée du soleil après l’été pluvieux. Musique et couleurs jamaïcaines pour les jeunes, autour de Bob Marley, alors que les plus petits écoutaient sagement une bibliothécaire au coin du feu. En l’absence de Robin, c’est René qui était chargé de convoyer Batman et ses Batgirls, veillant nuit et jour contre les forces du mal sur la cité Revermontoise. L’ARCMA (association revermontoise pour la conservation des mécaniques anciennes) clôturait la marche avec un convoi de six kivas, évoquant le travail du bois, de la coupe jusqu’au bûcher : tronçonneuses, fagots, passe-partout, billes, scie mobile et tombereaux de bûches détaillait tout le labeur des affouagistes. Des démonstrations étaient d’ailleurs proposées plus tard.

   La fête pouvait alors se poursuivre avec les jeux dans l’école ou sur la place, où tables et bancs étaient disposés au soleil, et avec un spectacle folklorique. Sortant de sa communauté de communes, la municipalité avait, en effet, convié le groupe des Hospitaliers où une vingtaine de danseurs et musiciens de l’agglomération burgienne présentait des danses de Bresse, et d’ailleurs, agrémentées d’explications historiques.

 Les tartes,

depuis le pétrin jusqu'au four,

plusieurs fois rallumé

jusqu'au petit matin . . .

St Thyrse 2014 Tartes 01a
St Thyrse 2014 Tartes 02a  St Thyrse 2014 Tartes 03a
 St Thyrse 2014 Tartes 04a  St Thyrse 2014 Tartes 05a
 St Thyrse 2014 Tartes 03b  St Thyrse 2014 Tartes 06a
 St Thyrse 2014 Tartes 08a  St Thyrse 2014 Tartes 09a
 St Thyrse 2014 Tartes 10a  St Thyrse 2014 Tartes 11a


Fabrication tartes DROM 2014 par 01250DROM

 

 Le concert du sam'di soir

Duo Mosaïc

Duo Mosaïc

 St Thyrse 2014 Concert (2a)


Mosaic à DROM : Cécilepar 01250DROM


Mosaic à DROM : Sur l'écran noir de mes nuits... par 01250DROM


Mosaic 10 Les Fleurs par 01250DROM

 Le défilé, dimanche après-midi

St Thyrse 2014 défilé 00a

 St Thyrse 2014 défilé 01 Dromamer 01a
 St Thyrse 2014 défilé 01 Dromamer 02a   St Thyrse 2014 défilé 01 Dromamer 03a
 St Thyrse 2014 défilé 01 Dromamer 04a  St Thyrse 2014 défilé 02 1914 01a
     St Thyrse 2014 défilé 02 1914 03a  St Thyrse 2014 défilé 02 1914 02a
 St Thyrse 2014 défilé 02 1914 05a  St Thyrse 2014 défilé 02 1914 04a
 St Thyrse 2014 défilé 03 patrimoine 01a      St Thyrse 2014 défilé 03 patrimoine 02a
 St Thyrse 2014 défilé 03 patrimoine 03a  St Thyrse 2014 défilé 03 patrimoine 04a
 St Thyrse 2014 défilé 03 patrimoine 05a  St Thyrse 2014 défilé 04 Marley 01a
  St Thyrse 2014 défilé 05 lecture 01a  St Thyrse 2014 défilé 04 Marley 02a
  St Thyrse 2014 défilé 05 lecture 02a  St Thyrse 2014 défilé 06 Batman 01a
   St Thyrse 2014 défilé 06 Batman 02a St Thyrse 2014 défilé 06 Batman 04a
St Thyrse 2014 défilé 06 Batman 03a  Suite au Courrier reçu le 11 septembre de M. le Maire (et vice-président de l'ARCMA), et afin d’éviter tout malentendu avec le bureau de l’ARCMA, les vues (défilé et démonstrations) qui concernent cette association ne sont pas publiées.

Le spectacle du dimanche après-midi

St Thyrse 2014 Hospitaliers a


Les Hospitaliers 01 par 01250DROM


Les Hospitaliers 06 par 01250DROM


Les Hospitaliers 10 par 01250DROM

D'autres vidéos de Mosaïc et des Hospitaliers,

à DROM, sont visibles sur Dailymotion !

Des moteurs, et de la bonne humeur

Expo 2014 à DROM (17)

   Un peu de fraicheur, mais beaucoup de soleil et, toujours, une affluence sans discontinuer pour la 21ème exposition/bourse d’échange de mécaniques anciennes.

    Cette édition 2014 voyait de nouveaux parkings proposés aux visiteurs, sans oublier celui, central, dédié aux véhicules de collection où les belles carrosseries d’un autre temps n’ont pas manqué de se succéder. Pour les 110 ans de la marque burgienne Radior, les « Radiorlogues » Alain Berry et André Gallet ont encore réussi à surprendre et émerveiller les visiteurs avec leur exposition, toujours plus complète et dotée de tous les produits de la marque ; cour et préau de l’école suffisaient à peine à cette présentation. Particularité de ce millésime, un deuxième thème était évoqué : les tracteurs transformés. Là, c’est la doline entière qui était accaparée par une multitude de réalisations démontrant l’ingéniosité des artisans locaux d’après-guerre pour répondre aux besoins urgents de mécanisation de l’agriculture.

Une invention diabolique !

    Entre ces deux salles du musée temporaire de la mécanique, et au milieu des stands des 70 exposants, trônait une reconstitution fidèle d’une fabuleuse innovation technologique de 1874. Cette année-là, à Morez, Paul Jacquemin imaginait et construisait un véhicule automobile, sorte de char sans chevaux, mû par une chaudière à vapeur, actionnant un piston et transmettant le mouvement aux roues par une chaîne. Si l’engin s’avéra efficace, le bruit, la fumée et la vapeur inquiétèrent grandement le voisinage : le maire menaçant alors le constructeur d’internement, le véhicule fut détruit le lendemain, et baptisé « diabolique ».

   L’affaire laissa toutefois des traces écrites et des souvenirs dans les mémoires locales. En 2010, pour animer le téléthon à Morez, une petite dizaine de retraités, anciens mécanos, reconstruisirent l’engin d’après des documents d’époque. D’une puissance de trois chevaux pour un poids de 600 kilos à vide, la Diabolique peut rouler jusqu’à 6 ou 7 km/h pendant une journée avec un peu de bois et 25 litres d’eau, un conducteur à l’avant (pour actionner les roues directrices) et le chauffeur à l’arrière (pour gérer la chaudière, la puissance envoyée à la roue motrice . . . et les freins ! ). Claude, Jean-Pierre et Roger, constructeurs jurassiens de cette automobile, précisent surtout : « si vous avez un dentier, serrez bien les dents ! ».

    La journée se terminait traditionnellement avec le tirage de la tombola, dotée cette année d’une moto Radior 125 RN3P de 1952. L’heureux gagnant en est Michel Daviot, de Beynost, qui avouait, à 64 ans, n’avoir encore jamais rien gagné.


21ème expo à DROM par 01250DROM


La Diabolique à DROM par 01250DROM

  Un courrier a été émis à l'en-tête du président de l'ARCMA (mais non signé) et remis dans une enveloppe écrite de la main de M. le Maire de Drom, stipulant que les photos de la manifestation de l'ARCMA ne devaient pas figurer sur un site privé  ;  les 32 photos qui pouvaient être incriminées ont alors été retirées de l'article.

Courrier ARCMA 2014 09 06

Enveloppe courrier ARCMA 2014 09 06

Expo 2014 à DROM (18)

 

Au fil des jours . . .

  • Cinéma : 2 dessins animés le même jour

       Le 16 décembre, à 16 h 00 : "Le voyage dans la lune"  (film d'animation norvégien de De Rasmus A. Sivertsen, avec Philippe Allard, Michel Hinderyckx, Pascal Racan ) ; sorti le 6 novembre 2019 ; durée 1h20.

    Lire la suite
  • Bonne chère pour les aînés

     

       De Rolande, la doyenne, à Lydia et Bernard, les jeunes recrues, et avec les élus et les bénévoles de la commission communale, ils étaient une vingtaine à partager, non seulement un bon repas chez le chef Tissot à Lire la suite

  • Bibliothèque municipale : du renfort apprécié

    Les 3 " M " Motivées ! (Martine, Marie et Monique)

       Depuis déjà plus de 20 ans, la bibliothèque municipale propose gratuitement des livres grâce à un stock régulièrement renouvelé. Marie-Thérèse Genin et Monique Didierlaurent gèrent ce service et … Lire la suite

  • Cinéma : le programme jusqu’au printemps
     
     Pas moins de trois films encore avant Noël, puis, déjà, les trois de début 2020 !
     

        Le 25 novembre, à 20 h 15 : « J'irai où tu iras» (film français  de Géraldine Nakache avec Leïla

    Lire la suite