Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

21 novembre 2019, 8 h 17 min
Ensoleillé
Ensoleillé
1°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: ARCMA

Sortie des Radieuses . . . 11ème ?

Vu dans la presse . . . officielle.

 

St Thyrse 2019 : tartes, musique, soleil . . . et hommage !

 

Après les tartes de pompiers le samedi, le défilé du dimanche fêtait, en musique, le travail des maquisards et l'arrivée des Américains à Drom, le 3 septembre 1944.

Retour en images sur DROM en FETE 2019

Tartes. Au milieu de la nuit, les premières des presque 700 tartes commencent à remplir les rayonnages, pour partir encore plus rapidement dès l'aube.

*     *     *     *     *
Après l'office dominical dédié à St Thyrse (le seul de l'année ici ! ) célébré par le Père Arnaud avec la participation de la chorale paroissiale de St Etienne du Bois, on continue par l'apéro avec le Sou des Ecoles : quoi de mieux qu'une tarte, une bouteille, des amis et quelques verres ?
Défilé. Puis c'est au tour des musiciens d'ouvrir le défilé, sur un parcours revisité, avec les écoles de musique de St Denis les Bourg et St Triviers de Courte.
Fleurissement. Grâce au soleil, mais aussi au comité de fleurissement, l'été a été chaud à Drom ... place du chaudrom !
Libération. Il y a 75 ans, le 3 septembre 1944, les Américains passaient par Drom, marquant par là même la fin de l'occupation, après un important travail de terrain réalisé par les Maquisards de la vallée.

Une jeune fille de la vallée sert d'agent de liaison pour la diffusion des renseignements. Pour des raisons évidentes de sécurité, son visage est caché.

Les Maquisards bénéficient de parachutages d'armes

Les parachutages sont réalisés vers le viaduc de Ramasse

Des codes couleurs indiquent la nature des "marchandises" parachutées

Les conteneurs sont vidés et les armes réparties dans le maquis.

 
 

Les Forces Françaises de l'Intérieur peuvent désormais s'afficher publiquement !

 

L'ARCMA (Association Revermontoise pour la Conservation des Mécaniques Anciennes) participe au défilé avec plusieurs véhicules.

 
 
 

On fête l'arrivée des Améric'AINs

 

Ils apportent avec eux le Rock N' Roll . . .

. . . le chewing gum . . .

. . . et le Coca Cola !

L'ARCMA na manque aucun défilé de Drom !

L'ancienne Estafette de la commune de Meillonnas, restaurée par l'ARCMA et décorée de photos de Jean Luc Maréchal, trop tôt disparu. Elle a été "prétexte" à collecter des fonds pour la lutte contre le cancer.

Dromignons. Les écoliers de Drom ont choisi le thème de la bande dessinée,
Animation. Retour sur la place Docteur Gaillard pour la suite des festivités.

Avec Maurice, un des ténors de la vallée : "Si les Ricains n'étaient pas là . . . "

 

"Liberté, j'écris ont nom" : une interprétation émouvant du texte de Paul Eluard, suivie de la Marseillaise.

 

Les Dromignons prennent le relais avec plusieurs chants dans divers styles.

 

Place au concert, alternant musiques de l'Est . . .

 

. . . et musiques Latino.

 

Avec même une fête foraine pour les enfants !

 
 

Pour changer des tartes des pompiers : les crêpes du Club de l'Age D'Or

La fête pour DROM libérée . . . !

(Merci à Chantal PELERIN pour sa contribution photographique ! )

26ème exposition bourse d’échange : les utilitaires à travers les gouttes !

Thomas est chargé de la partie "tracteurs"

  « Bonne fréquentation ! », à cause de l’incertitude des conditions climatiques, « quelques exposants ont déclaré forfait mais ils ont eu tort : beaucoup d’affaires ont été faites, la plupart avant 8h du matin » résumait Jean Luc Lombard, président de l’Association Revermontoise pour la Conservation des Mécaniques Anciennes. Par exemple, parmi la cinquantaine de stands venus de l’Ain et des départements voisins, cet exposant spécialisé dans les pièces neuves de cyclos des dernières décennies ; « c’est incroyable, avec la limitation de vitesse, beaucoup de quadragénaires se remettent à la « mobylette » de leur jeunesse et initient leurs adolescents, les sortant ainsi de leur écrans ».

   Venu des Monts du Lyonnais avec son orgue dans un Renault Galion (« l’Orgalion » ! ), François a poussé la chansonnette au son du limonaire, proposant un choix de 160 titres : depuis 11 ans, il sillonne ainsi la France, particulièrement dans les manifestations de véhicules anciens.

Exposition : diversité et belles pièces

   L’ARCMA est maintenant forte d’une quarantaine de membres, et c’est un des plus jeunes, Thomas Péronnet, le local de l’étape, adhérent depuis qu’il a 16 ans, qui se charge de la partie tracteurs. Il s’était fixé pour but de ne mettre qu’un tracteur par marque : au total, il en proposait 63, entre tracteurs et voitures transformées de l’après-guerre.

   A l’honneur cette année, les utilitaires légers se déclinaient sur 2, 3 ou 6 roues, des cycles avec remorque ou aménagés (tel ce side-car/barbecue ! ) aux fourgons ou camionnettes/plateau (U23, Voltigeur, « Tube », D4) en passant par la Lambretta, la 2CV camionnette et l’Estafette. La dernière restauration de l’ARCMA était à l’honneur, une Terrot PU, aux côtés d’une opération en cours : la résurrection d’une voiture Mors de 1942. La marque française avait imaginé un véhicule électrique utilisant l’énergie récupérée lors des freinages.

   Enfin, un constructeur du Beaujolais était aussi à l’honneur avec sept modèles : Gautier, qui avait construit son premier cadre avec des chutes de tubes d’échafaudages  . . .  il construira finalement 1 000 motos de sport de 1971 à 1982.

François et son "Orgalion"

 

 

La restauration, c'est l'affaire des Pilot'Ain ! Pour un coût raisonnable, 400 personnes peuvent profiter d'un bon casse-croûte à l'abri !

 

 

Mécaniques anciennes : la 26ème exposition / bourse d’échanges

 

Les utilitaires légers seront à Drom ! (Dessin ARCMA)

  Pour sa 26ème exposition / bourse d’échange, l’ARCMA (Association Revermontoise pour la Conservation des Mécaniques Anciennes) a retenu le thème des utilitaires légers. Misant sur originalité et diversité des modèles présentés, l’association présentera aussi pas moins de 50 marques de tracteurs aux côtés des autos et motos. Dans cette dernière catégorie, un stand spécial sera dédié à l’épopée d’un constructeur de la région, Gauthier, qui, commençant à se fabriquer lui-même une moto de course, s’est lancé, dans son atelier en Beaujolais, dans la fabrication de sportives en série qui ont collectionné les trophées pendant une dizaine d’années.

  On pourra aussi admirer les dernières restaurations de l’ARCMA : une Mors électrique de 1942 et une Terrot PU, trouver la pièce rare chez un des nombreux exposants, présents de 6h à 18h, et se restaurer à la cantine des Pilot’Ain.

  Quant à la tombola, le choix sera laissé au gagnant : il partira avec une Moto 125 MZ type ETZ soit il choisira le tracteur Massey Harris Pony.

 

Les années en 9 : il y a 20 ans

Continuons notre balade dans les fins de décennies ; deuxième épisode : 1999.

   Début d’année gourmand avec la fondue du Sou des Ecoles, suivie du boudin de Patrimoine où 130 kilos (plus 30 de civier) sont vendus en deux heures. En mars débute le 33ème recensement de la population. Les jeux sont enlevés aux Conches (toboggan, cage à écureuil, tourniquet, balançoires) : après 25 ans de bons et loyaux services, ils ne sont pas aux normes. En avril commencent les travaux d’agrandissement de la fromagerie : la production est momentanément délocalisée, mais la vente est maintenue. Avec le soleil et sous le thème des années 50, la sixième édition de l’exposition-bourse d’échanges des mécaniques anciennes bat ses records de fréquentation. En juin, les écoliers participent au premier concert intercommunal où ils se distinguent avec leur show effroi : « Le cimetière du château d’os ». Deux premiers casques F1 arrivent chez les pompiers : ils remplaceront progressivement les précédents, acquis en 1966.

   Le 14 juillet, lors des intervillages à Jasseron, les athlètes de Drom confirment une fois de plus leur écrasante suprématie au lancer de l’œuf, loin devant leurs concurrents. On apprend que le contrat de rivière du Suran est agréé, sa signature prochaine permettra de lancer le chantier d’assainissement avec des aides supplémentaires ; ; le terrain pour la future station d’épuration est débroussaillé. Le conseil municipal vote un programme d’aides dans le cadre de l’opération façades. En août, les sociétaires de la gymnastique volontaire entrainent 25 randonneurs dans la visite du tunnel et la fromagerie reprend son activité complète dans des locaux agrandis et restructurés.

164 Dromniers

   En septembre, c’est la 160ème rentrée scolaire dans des locaux communaux avec neuf écoliers (la première école a été mise en service en 1840 dans l’actuelle salle des fêtes) ; la population officielle de la commune est de 164 habitants. Le dernier samedi du mois, 80 concurrents se mesurent dans les épreuves spéciales chronométrées du rallye du Suran ; la pluie occasionne des sorties de route et le directeur de course se montre très discret sur le déroulement de l’épreuve. En même temps, on fête St Thyrse sous les chapiteaux. Mais le lendemain est plus sec et n’altère en rien l’affluence habituelle de la fête où l’on assiste, après deux ans d’absence, au retour du « jeu culturel », pris en charge par les jeunes. En octobre, le projet d’assainissement entre dans sa phase de réalisation avec le lancement des appels d’offres. Rachetée lors des travaux de la fromagerie, une cuve à Comté est installée au « jardin britannique » par le comité de fleurissement. En novembre, pendant les vacances, l’école est équipée d’un ordinateur et d’un accès à internet ; les élus auront même droit à une formation. Ces derniers procèdent eux-mêmes à l’installation de guirlandes lumineuses pour les fêtes de fin d’année : elles complèteront désormais le sapin et l’éclairage du vitrail. De son côté, l’école organise sa première vente de décorations de Noël.

Le bon boudin de Patrimoine

Première manoeuvre pour Bibi & Fox

La sécurité et les secours enseignés aux écoliers

Suppression des jeux aux Conches

Les travaux vont débuter à la fromagerie

Les sociétaires commencent le chantier eux-mêmes

Le chadron part vers une nouvelle vie . . .

Fermeture du passage vers le "Cabasson"

Les classes en 9 . . . et en 4 !

Drom est présent dans la caravane du 4ème Grand Prix de la Route Fleurie du Revermont

La 6ème exposition / bourse d'échange des mécaniques anciennes.

Rencontre sur le terrain pour les maires de Drom et Meillonnas

Karine Merle, aide éducatrice à l'école

Grande manoeuvre pour le Comité de Fleurissement

Remise de diplômes et de galons chez les pompiers

Escapade en Pays Basque pour les pompiers

"Le cimetière du château d'os", show effroi des écoliers

Les premiers casques F1 arrivent au C.P.I.

Voyage d'études pour les écoliers : de Lyon à Vienne en bateau

Journée d'études sportive sur le terrain . . .

. . . du sud au nord de la vallée.

Cérémonie en plein air pour le départ en 6ème

Fromagerie : ça avance ...

Intervillages : les Dromnières en action

Fin de chantier ...

... remise en route de la production par Jean-Claude Folliat, le fromager.

C'est la rentrée pour les 9 écoliers de Drom

Depuis une dizaine d'années, Paul Bonnet collectionne les vieux tracteurs

 
 

Pour la St Thyrse, les pompiers mettent en service leur nouveau véhicule d'intervention rapide

 

Dépillage de maïs pour l'Age d'Or

 

De la potion magique plein le chaudron

 

Pour l'éclipse, Jean-Claude voit tout noir ...

 

Les Daltons se sont évadés

 

L'aquarium de Patrimoine

 

Les démons de la nuit sont de retour

 

Retour au bercail pour les Dalton

 

En octobre, le projet de l'assainissement collectif est prêt !

La commission bâtiment étudie un projet d'agrandissement de la mairie à l'étage

Après le Comté, puis la potion magique, une nouvelle vie commence pour le chaudron, racheté par le comité de fleurissement

L'informatique et internet arrivent @ l'école

Les écoliers participent à la commémoration du 11 novembre

Emilit Roserat, ambassadrice du tri, explique aux élus la mise en place prochaine de la collecte sélective des déchets.

Concours de belote avec l'Age d'Or

(les juges ! )

Les mains pleines d'ampoules, les élus enguirlandent le village pour le passage à l'an 2000

 
 
 

Avec le CCAS, un bon repas pour les anciens

 
 
 

. . . puis la Sainte Barbe, pour les pompiers

 

Premier marché de Noël avec l'école

 

Internet : les "NTIC" expliquées aux élus (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication)

 

Encore une belle prestation du Père Noël à l'école

Drom en fleurs, pendant toute la belle saison

 
 

 

Au fil des jours . . .