Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

21 août 2019, 13 h 23 min
Ensoleillé
Ensoleillé
21°C
 

Soyez averti !

Tag Archives: Anthony Poncet

Sapeurs-pompiers : du changement à la présidence

L'ancien président, le nouveau ... et le chef de corps !

   Présentant le rapport d'activité lors de l'assemblée générale, le secrétaire indiquait que onze interventions ont été réalisées en 2018 par les volontaires du Corps de Première Intervention de Drom : un accident sur la voie publique, sept " opérations diverses " (principalement des nids de guêpes ou de frelons) et trois secours à personnes (dont un, suite à un effondrement de mur, ayant nécessité un héliportage). Après le départ du sergent Bruno Aviet, deux nouvelles recrues, Jean Marc Fieschi et Emmanuel Manissier, ont intégré l'équipe du sergent Anthony Poncet, portant à douze l'effectif de l'unité.

   Chaque bénévole est à jour de ses formations, acquises lors de stages extérieurs, de sessions sur place ou de manœuvres, dont une, commune avec le centre de secours du Suran et certains ont acquis des spécialités complémentaires (par exemple, les feux de forêt).

Une structure active dans la collectivité

   Suite à un changement dans sa vie professionnelle, Jérôme Terraillon annonçait sa décision de quitter la présidence de l'amicale. Il est remplacé par Nicolas Paubel, qui reste secondé par Michel Guillot (trésorier) et Daniel Brochier (secrétaire). En collaboration étroite avec le chef de corps, Nicolas a donc commencé sa mission avec l'élaboration du calendrier de l'année : sessions de formation, manœuvres, activités de l'amicale, dont la traditionnelle fabrication des tartes pour la fête du village, fin septembre.

   De plus, cette institution locale, vieille dame de 150 ans, ne manque jamais de participer aux commémorations, où sa présence en rehausse la solennité.

Pompiers : équipement et formation

De quoi assurer les secours !

   Toujours attentifs à pouvoir assurer les missions de sécurité et de secours dont ils ont la charge, les sapeurs-pompiers volontaires du corps de première intervention de Drom (« CPI ») veillent à disposer de l’équipement et du matériel correspondant aux normes du service départemental, mais aussi en adéquation avec leur territoire. Suite au regroupement des corps de St Denis les Bourg et de Péronnas pour créer le nouveau centre de secours Seillon, les bénévoles de Drom ont pu récupérer une remorque équipée de deux dévidoirs comportant 480 mètres de tuyaux. Ce qui a donné l’occasion aux hommes du Sergent Poncet de réorganiser le rangement du hangar communal, à côté de leur local, qui abrite déjà leur camion.

Théorie et pratique

  Par ailleurs, on a aussi pu les voir profiter du soleil presque printanier de février pour installer leur formation théorique en plein air. La dernière session consistait, plus particulièrement pour les nouvelles recrues, à bien appréhender la rédaction de la fiche bilan lors d’un secours à personne (pour transmission aux services médicaux). Avec, dans le rôle des formateurs, le sergent Poncet et le caporal Presti, par ailleurs engagés aussi au centre de secours du Suran, assistés du sapeur Pobel ; cours suivi d’une mise en situation.

Le sergent Poncet expose l'importance du sujet de la formation du jour.

Explications détaillées

Des formateurs précis . . .

. . . et des élèves studieux.

(on prend des notes )

Pompiers de Drom : l’engagement exemplaire du sergent Aviet

L'ancien et le nouveau chef de corps

    La Sainte Barbe 2018 a été l’occasion, pour le sergent Anthony Poncet, chef de corps des pompiers de Drom, de rendre un hommage appuyé à son prédécesseur. En effet, le sergent Bruno Aviet a décidé de ne pas renouveler son engagement au CPI de Drom (Corps de Première Intervention). Incorporé fin 2001, le jeune sapeur Bruno Aviet était complètement opérationnel en 2004, ayant passé avec succès toutes les formations nécessaires. Suite à la démission du chef de corps, en 2008, il assure l’intérim du commandement et procède au changement du véhicule de la compagnie, pour un modèle mieux adapté à ses besoins. Il en assure l’aménagement avec les autres bénévoles. En 2009, il est nommé caporal et chef de corps. Il n’a alors de cesse de motiver ses troupes, pour faire arriver chacun aux niveaux de formation indispensables, et de veiller à ce que le corps dispose de l’équipement nécessaire à ses missions. En 2010, la compagnie dispose d’un défibrillateur ; après de nombreuses recherches, il déniche enfin le véhicule idéal auprès des services de secours d’un département voisin et en assure encore l’armement. En 2012, la commune installe un pied de sirène et chaque pompier est équipé d’un bip. Il devient caporal-chef en 2012, puis sergent en 2013. En 2015, la compagnie fête ses 150 ans d’existence et organise une fête mémorable ; puis elle se voit attribuer la médaille de l’Assemblée Nationale. 2016 connaîtra encore des travaux d’amélioration de l’équipement du camion.

  Estimant qu’il devait transmettre le flambeau et sentant qu’il pouvait disposer d’un successeur compétent et engagé, il mettait fin à sa fonction en 2017, relayé en cela par le sergent Anthony Poncet.

   Avant d’enchaîner sur les dernières informations en matière de recrutement et de formation, ce dernier ce dernier le remerciait pour l'excellent état de la structure qu'il lui avait transmise et lui remettait une plaque gravée en souvenir de son engagement comme chef de corps.

Un investissement personnel … et familial

   Le maire saluait ensuite les efforts des volontaires en matière de formation, nécessitant de gros investissements en temps pris sur le temps personnel, le temps familial, et pour lequel les conjoints sont ainsi mis à contribution.

Anthony Poncet a rendu un bel hommage à son prédécesseur

Un cadeau personnalisé

 

 

Pompiers 2017 : une tornade et un nouveau chef de corps

Le sergent Aviet a trancmis le commandement au sergent Poncet.

   C'est l'heure du bilan de l'année écoulée pour les pompiers. en matière d'interventions, on note quatre secours à personnes, un incendie et quatre opérations diverses ; parmi ces dernières, le fait marquant restera la tornade du 6 mars où les volontaires ont aussitôt été à pied d'oeuvre pour sécuriser le secteur dévasté de l'Enclos, et apporter de l'aide aux sinistrés.

  La compagnie a aussi tourné une nouvelle page de son histroire avec la nomination d'un nouveau chef de corps : le Sergent Anthony Poncet a ainsi pris les rênes de la compagnie à la suite du Sergent Bruno Aviet.

Et, en 2018, une modification à la présidence

  Suite à ce changement, Jérôme Terraillon (anciennement co-président avec Anthony Poncet) vient alors de se voir confier la présidence de l'amicale. Michel Guillot et Daniel Brochier sont confirmés dans leurs fonctions de trésorier et de secrétaire. quant au "nouveau" président, il propose, en plus des animations habituelles, d'organiser une manifestation caritative en fin d'année au bénéfice d'une association locale : affaire à suivre !

Feux de forêt aux Conches ?

   Certains habitants du secteur se sont inquiétés en voyant monter plusieurs camions de pompiers sur la colline : vers les Combes, vers les Conches ?

  Effectivement, cinq véhicules étaient bien sur le terrain, mais dans le cadre d'une formation "Feux de forêt". Pendant trois jours, (et une nuit), sous la pluie, douze sapeur-pompiers volontaires venus de tout le département, encadrés par deux formateurs du SDIS 01 (Service Départemental d'Incendie et de Secours) se sont ainsi exercés à l'attaque des feux de forêt, la défense des habitations, la protection des biens et des personnes.

  Parmi eux, le Sergent Anthony Poncet, chef de corps du CPI de Drom (Corps de Première Intervention) et engagé au CIS du Suran (Centre d'incendie et de Secours), mais aussi le Caporal Chef François Tholas, de Ramasse (engagé au CIS du Suran) et le sapeur Florine Raquin, du centre de Secours de Corveissiat.

 Tous sont désormais habilités à intervenir en feux de forêt (niveau 1), voir à diriger une équipe en l'absence d'un officier de niveau 2.

Le Sergent Anthony Poncet (à gauche) et le Caporal Chef François Tholas (à droite)

(Petite pause casse-croûte)

Manoeuvre de nuit : vue sur Bourg

Au fil des jours . . .