Le salut final des artistes

   Les amateurs d’art en ont pris plein les yeux : la troupe théâtrale des Dromignons proposait son spectacle annuel ! Restant sur le principe du « Kamishibai », théâtre d’images qui défilent, les acteurs ont présenté plusieurs histoires imaginées suite à leur séjour en classe de mer. Textes, dessins et mise en scène étaient donc tous de leur composition … même les costumes où ils ont encore une fois prouvé leur maîtrise du recyclage.

  Reprenant dans le répertoire classique, ils ont ensuite joué « le carnaval des cars », pièce de leur auteur de prédilection, Brigitte Saussard.

Peinture : toutes les écoles dans celle de Drom

  Avec la complicité de Pascale Borget, pendant les temps d’activités périscolaires, et d’Annie Porrin, qui leur fait découvrir tous les styles de peinture à travers des artistes variés, les Dromignons ont continué d’explorer ce domaine et encore élargi leur palette de connaissances, mais aussi de pratiques. Leurs œuvres de l’année s’inspirent ainsi de Monet, Braque, Modigliani, Picasso, Miro et Calder ; la salle polyvalente est alors devenue quelques instants une annexe du Louvre.

Inquiétude et vigilance en toile de fond

  Le projet de loi « Blanquer » n’était pas absent des discussions : le moment de convivialité qui a terminé la soirée a aussi été l’occasion de préparer des courriers pour alerter les sénateurs de l’Ain, qui auront à se prononcer prochainement, sur les effets néfastes d’une telle réforme en matière de qualité de l’enseignement.

Lecture d'histoires (vraies ! ) sur fond d'images

Puis théâtre : "Le carnaval des cars"

Et exposition des tableaux réalisés en étudiant les grands peintres :

Picasso

Les animaux géométriques

Kandinsky

Miro

Calder

Monet

Braque

 

Modigliani

 La fête, mais toujours la mobilisation contre le projet de loi Blanquer !

Après l'effort . . .