Un agent technique polyvalent

   Yoan Guillermin était cantonnier à temps partiel : il vient de quitter son emploi à Drom pour une évolution chez son employeur principal. Pour lui succéder à ce poste polyvalent, il fallait encore une personne aux multiples ressources. Dans le hameau voisin de Montmerle, Frédéric Rouabah répondait à ces critères. Qu’on en juge : passionné de mécanique, ce Bugiste avait été contraint de s’orienter vers une formation de carrossier peintre. Son CAP en poche au moment d’une pénurie d’offres dans cette filière, il s’est alors retrouvé à travailler dans le bucheronnage après plusieurs emplois variés. « Mais ça me plaisait bien » nous confie-t-il ; effectivement : il a ainsi été 25 ans chef d’équipe dans ce domaine, constamment en déplacements ! Mais des raisons de santé l’ont obligé à se reconvertir encore ; le quadragénaire s’est alors lancé dans l’auto-entreprenariat dans « le bricolage, mais surtout le paysage : plutôt des travaux en extérieur ! », tient-il à préciser.

Entre Bresse et Bugey

  Avec une épouse bressane, infirmière au CPA, le couple a logiquement trouvé la maison de ses rêves en Revermont, où une petite fille est venue compléter la famille !

   Désormais chef des services techniques de la ville de Drom depuis la deuxième semaine de janvier, Frédéric consacre actuellement son mardi à la commune, mais ses horaires d’intervention seront modulés en fonction des besoins et des impératifs d’agendas. En effet, en plus de son entreprise, il assure aussi la même fonction, depuis plusieurs mois dans le village voisin de Ramasse.