Gérard Toinard, président de l’ADMR des Deux Vallées (Aide à Domicile en Milieu Rural), préside aussi l’association de Ceyzériat. Il indique qu’une démarche de mutualisation entre les deux structures est entamée depuis quelques mois. D’ailleurs, en tant que vice-président fédéral, il a proposé au réseau ADMR de l’Ain d’être le laboratoire d’une nouvelle organisation territoriale. En effet, entre les exigences grandissantes des financeurs (caisses d’allocations familiales, département) et les difficultés pour recruter des nouveaux bénévoles et assurer la gouvernance de ces associations, il estime « indispensable de professionnaliser les missions et les uniformiser afin de respecter le cadre réglementaire ». Ainsi, les salariés bénéficient de formations validées par des diplômes ; de plus, pour les Deux Vallées, huit nouveaux collaborateurs ont été recrutés cette année pour faire face à la progression des demandes d’intervention (10 % chaque année). Laëtitia Perrodin sera alors responsable de secteur pour les deux associations à partir de février prochain.

Des salariés honorés.

   Précisant que « nous ne vieillissons pas d’une année à l’autre, mais nous nous renouvelons chaque jour », il lance un appel aux bénévoles et insiste sur l’engagement et la motivation de « ses » salariés, en citant plus particulièrement Laurette Monnet (assistante de vie sociale) et Claude Verchère (porteur de repas), atteints par l’âge de la retraite. Il concluait en souhaitant « 365 jours pour se rencontrer, 365 occasions de coopérer au service des plus fragiles ».