Un regard nouveau sur la différence

 

  Après-midi découverte pour les Dromignons, grâce à Pierre Chave, éducateur à Handisport, qui leur a fait toucher du doigt les caractéristiques et les réalités des situations de handicap, mais aussi les possibilités de vivre (presque) normalement en société. A l’aide d’un petit film, les écoliers ont pu constater les innombrables potentialités offertes en matière de sport, à l’aide de matériel spécial, parfois d’aménagement de règles. Juste à la fin des jeux paralympiques, le sujet n’a pas manqué de susciter une foule de questions sur les causes du handicap (naissance, maladie, accident, vieillesse), le regard des autres, l’attitude à avoir. Frédéric Durand, du Conseil Départemental de l'Ain, insistait sur le fait que la différence n’empêche pas de vivre ensemble. Gérard Beaufort, papy de Laura, petite myopathe, évoquait l’accompagnement nécessaire et le coût financier pour acquérir autonomie et indépendance.

Avec une mise en situation

  Une partie « travaux pratiques »permettait ensuite  de se mettre en situation pour se déplacer en fauteuil roulant ou en non-voyant. Dans une prochaine étape, deux Dromignons participerons à l’opération « réussir par le sport » : une course en relais avec des équipes composées d’un écolier, d’un collégien, d’un adulte et d’une personne handicapée, pour démontrer que l’on peut faire du sport et partager de bons moments tous ensemble.

Mise en situation : "pilotage" d'un fauteuil . . .

. . . se déplacer quand on est non-voyant.

Jeu de ballon pour non voyant !

(le ballon est rempli de grelots)

Même Sylvain, le maître, se prête au "jeu"

Bon pédagogue, Pierre peut être satisfait du comportement des Dromignons