La plaque de 1922 . . .

   En marge de la commémoration du 11 novembre, le maire de Drom a souhaité marquer un autre centenaire, celui du décès d’un de ses lointains prédécesseurs : le Docteur Gaillard. Décédé en juillet 1917, le maire de Drom (de 1886 à 1917) et conseiller général (de 1898 à 1917), mais aussi sa famille, dont son épouse Alix, décédée en 1937, aura marqué le village pour de multiples bienfaits

Une place nommée depuis 95 ans

  En 1920, quand le conseil municipal décidait d’ériger un monument aux morts, cette dernière fit don, à la commune, d’un terrain en face de la mairie, devenue la place qui porte son nom depuis 1922. Il est précisé, dans le registre des délibérations : « Comme témoignage de reconnaissance, et pour rappeler toujours les noms de Mme Gaillard, de qui la générosité a été plusieurs fois appréciée, et de son mari mort prématurément pendant la guerre, profondément regretté à Drom, le Conseil Municipal a décidé que l’emplacement du monument sera dénommé « Place du Docteur Gaillard ».

L’engagement public dans les gènes

  Une plante a donc été déposée sur leur tombe, dans laquelle reposent aussi deux autres maires de Drom, prédécesseurs immédiats du Docteur Gaillard : ses deux grands-pères Hippolyte Gouilloux (maire de 1843 à 1886) et Joseph-Marie Gaillard (maire de 1831 à 1843).

. . . et celle de 2007 !