Taille des Caractères
Le Dromoscope

Articles en stock

Aujourd'hui à Drom

16 juin 2019, 1 h 12 min
Surtout clair
Surtout clair
14°C
 

Soyez averti !

Author Archives: Webmaster

Bientôt les Vendredis du Revermont !

Bérangère Bulin dévoile le programme 2019

   Sous l'égide de la CA3B, qui a transformé les "Jeudis du Revermont" en "Vendredis du Revermont", une 11ème saison est lancée pour des spectacles gratuits dans les villages du Revermont : cirque, puis concerts de différents styles.

  A Drom, c'est la place Docteur Gaillard qui accueillera "La vie rêvée de Josiane", un spectacle complètement déjanté avec Bastoon et Baboushka, le vendredi 19 juillet, à 20h30.

  De la chanson française,qui chatouille, qui décoiffe, qui bouleverse à travers des histoires singulières. De quoi bouger les fesses en essuyant les larmes, de quoi mourir de rire pour ne pas mourir tout court.

Le lancement de la saison


       

Un toit tout neuf attendait les pèlerins

 

A droite, à côté de Philippe DOSNE, président des Amis de Notre Dame des Conches, Michel PORRIN, maire de Ramasse, présente la réfection de la toiture.

La pluie s'est invitée au pèlerinage du lundi de Pentecôte, mais les pèlerins étaient bien à l'abri !

  Le temps n’incitait pas trop à gravir la sainte colline pour ce traditionnel pèlerinage du lundi de Pentecôte. Cependant, les pèlerins qui ne sont pas laissés arrêter par la pluie du matin, pour se tasser dans la chapelle, ont été les premiers à « bénéficier » des travaux de réfection de la toiture.

  Mais ce n’est pas tout : d’autres surprises les attendaient …

Une histoire pluri-séculaire

  Ce pèlerinage trouve ses origines il y a probablement plus de 16 siècles. Cette année, en début d’office, on apprenait que, selon la volonté du pape François, l’église catholique célèbre désormais, Marie, mère de l’église, le lundi de Pentecôte (sa Sainteté a donc dû s’inspirer de la dévotion aux Conches !). De plus, depuis l’année dernière, l’évangile qui désormais consacré au lundi de Pentecôte est celui ou le Christ, sur la croix, confie sa mère à son disciple Jean (lequel enseignera ce culte à son disciple St Polycarpe qui, lui-même, le propagera vers la Gaule en envoyant des missionnaires, dont St Thyrse, premier évangélisateur du Revermont, sur la colline des Conches ! )

  Ce jour, l’office a bénéficié de la participation autant amicale que musicale de Sylvie Frachet (au clavier) et Diane Framont (au violoncelle), du duo PianiCello.

Une réfection totale

  Le bâtiment actuel ne date « que » de 1839 : selon les recherches de l’abbé Gringoz, enfant du pays et historien du site, il s’agit là du cinquième sanctuaire après une histoire ponctuée de destructions et reconstructions. Après l’ouverture de la « route des crêtes », vers 1975, le site devient beaucoup plus fréquenté et, si l’on est loin des persécutions romaines, des invasions de Sarrazins, des soudards de François 1er, si la guerre de cent ans et l’intolérance révolutionnaire ne sont que de lointains souvenirs, d’autres vandales et pillards sévissent et leurs forfaits se nomment graffitis, destructions et abandons multiples de détritus. L’association des Amis de Notre Dame des Conches est ainsi crée en 1984 et s’attache à entretenir et maintenir le site en état, avec l’aide de la commune de Ramasse, propriétaire du bâtiment, et des communes voisines. Entre autre travaux, elle fait repeindre le toit du clocher en 1989, changer les abat-son en 1994 et refaire la toiture de la chapelle en 1995 ; l’intérieur est restauré en 2005.

  Les dernières semaines ont ainsi vu une nouvelle réfection totale de la toiture : chapelle, clocher et abat-son par les entreprises Gallet (charpente, à St julien sur Suran) et Poncet (zinguerie à Coligny). Pour cet investissement de 27 300 € TTC., la commune de Ramasse a bénéficié de 65 % de subventions, plus une participation de 26 % de l’association des Amis de Notre Dame des Conches.

Le « retour » de Notre Dame

  Quant à la statue de Notre Dame des Conches, jusque vers 2004, elle trônait régulièrement dans sa chapelle lors des pèlerinages de Pâques et de Pentecôte. Depuis, cette sculpture en bois du XVème siècle est protégée dans les services du patrimoine du département. Philippe Dosne, président de l’association, indiquait sa satisfaction de la voir de nouveau à sa place, sous forme d’une photo grandeur nature.

Notre Dame des Conches a "retrouvé" sa niche

"Pluie du matin n'arrête pas le pèlerin" !

 

Suivi de chantier (Merci à Philippe DOSNE pour les photos)

 

Aide à Domicile en Milieu Rural : une structure indispensable

 

  En introduction de l’assemblée générale de l’ADMR des 2 vallées, Gérard Toinard, président, rappelait l’action de la structure dans les domaines des services et soins aux seniors, de l’enfance et la parentalité, de l’accompagnement du handicap et de l’entretien de la maison, mais aussi les valeurs qui l’animent : universalité, proximité et respect de la personne « pour tous, toute la vie, partout ». Avec 20 bénévoles et 42 salariés, l’association a assuré, en 2018, plus de 32 400 heures d’intervention (soit une augmentation de 2,5 %) et livrés 8 500 repas au bénéfice de 371 personnes ; de plus 36 téléassistances sont en service.

  Par ailleurs président de l’association de Ceyzériat, il évoquait, pour les orientations 2019, le projet d’un grand territoire du Revermont avec une professionnalisation de l’organisation entre les deux structures, une mutualisation de leurs outils et la nomination d’un cadre de secteur pour accompagner ce changement. Il insistait enfin, en écho avec la bannière placée à l’entrée de la salle, sur la nécessité de recruter de nouveaux bénévoles.

Des bénévoles … et des salariés !

  Prenant le relais, Valérie Plé, de la fédération départementale, présentait des constats en matière d’évolution de la population et du personnel. En effet, dans les 30 prochaines années, les plus de 85 ans seront un tiers plus nombreux, les personnes dépendantes 50 % de plus. Par ailleurs, 200 départs en retraite seront enregistrés dans les dix années à venir, d’où la nécessité d’anticiper ces changements. Avec quatre autres, l’ADMR des 2 vallées est alors pilote dans la mise en place d’un plan de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

Un partenariat contre le gaspillage alimentaire

  Enfin, la parole était donnée à Claude Bellu, vice-président de la banque alimentaire (100 bénévoles, 4 salariés), qui collecte et redistribue 1 050 tonnes de marchandises à 7 000 bénéficiaires par le biais de 52 associations. Partant du constat que 98% des aliments confiés par la grande distribution sont à la date limite du jour, il est mis en place un partenariat avec l’association Tremplin, pour cuisiner ces denrées qui pourront être distribuées dans les cinq jours suivants, dans le réseau des ADMR.

Le président recrute . . .

 

Les pizzas des Cup’Ain : l’envers du décor

Un gros travail en amont, dans un laboratoire fonctionnel

 Les Cup'Ain reviennent pour une nouvelle saison ...

mais chaque soirée est précédée d'une minutieuse préparation !

Visite des coulisses  . . .

   En Revermont, depuis cinq ans déjà, beaucoup connaissent les Cup'Ain qui viennent, non seulement régaler de leurs pizzas les gourmands d'une demi-douzaine de villages, mais aussi animer chaque semaine leurs soirées estivales. Après leur saison hivernale où ils sont salariés en charge d'un restaurant en station de ski, les trois complices reviennent pour un sixième été en Revermont. Chaque soir, leur camion se pose dans un village différent et ce sont 50 à 60 pizzas qui sont composées à la demande, que l'on peut emporter ou bien déguster sur place, accompagnées d'une boisson et de musique : tables et sièges sont fournis  (et abondamment utilisés !) et l'équipage détient une licence II.

Un laboratoire fonctionnel

   Mais le succès et l'efficacité sont dus à toute une organisation bien huilée en amont ! En effet, après des débuts dans leur appartement, le trio s'est entièrement aménagé lui-même un atelier dans les caves d'une ancienne fromagerie. Là, il dispose d'un local de stockage et d'un laboratoire équipé de tout le matériel indispensable : chambres réfrigérées, pétrin, trancheuse, vaisselle et lave-vaisselle (les verres jetables sont désormais proscrits ! ). Les produits frais sont livrés deux fois par semaine et chaque matinée est utilisée pour préparer tous les ingrédients nécessaires : boules de pâte, sauce napolitaine, pili-pili et garnitures diverses des 18 pizzas de la carte (et même, en plus, des escargots ou des fruits de mer, à condition de commander avant midi ! ), sans compter les deux ou trois suggestions du jour. L'équipe veille aussi à jouer "local" en s'approvisionnant, pour certains produits, chez Jean-Louis, maraicher à Simandre, ou à la fromagerie de Drom.

Mais qui sont-ils ?

   Patrice est boulanger pâtissier (pizzaiolo l'été, chef de cuisine l'hiver) ; Manon, serveuse, est fille d'une restauratrice : elle a grandi dans une brasserie de la Drôme. Quant à Thomas . . . il est maçon, mais il excelle aussi au service !

Circuit

   Le camion bleu des Cup'Ain tourne de village en village du dimanche au vendredi (Verjon, St Etienne, Salavre, Treffort, Pressiat et Drom) ; le samedi, il peut intervenir dans des manifestations (Musicolines, à Treffort) ou des fêtes privées (anniversaires, en salle, à domicile).

Et, le vendredi 21 juin, à Drom, une surprise pour la fête de la musique . . .

La marchandise à l'abri dans des des chambres réfrigérées

Des bons produits frais dans la réserve

Les conteneurs prêts à accueillir les garnitures

Patrice est dans l'pétrin !

Préparation des boules de pâte : pesage ...

... roulage ...

... et stockage !

La pâte repose alors 24 ou 48 heures.

 

Au tour de la viande . . .

. . . puis des poivrons !

N'oublions pas le parmesan !

Parés pour une nouvelle saison  . . .

. . . et des belles soirées d'été !

 

Eté 2019 : des fleurs, des fleurs, et encore des fleurs !

L'équipe à Michèle

   Autour de la présidente Michèle Blatrix, cinq bénévoles ont répondu à l'appel du comité de fleurissement, relayé par la commune, pour les plantations de la saison estivale. Cinq secteurs sont privilégiés, afin de pouvoir assurer un entretien optimum durant l'été : le Rosset (et sa sculpture métallique), l'entrée par la rue du Port Fleury (avec son calvaire), le début de la rue de la Fruitière (avec son chaudron), la place Docteur Gaillard (mairie, église et monument aux morts) et la place du presbytère. Là, de nouvelles barrières sont installées pour séparer le parking du massif végétalisé : elle ont alors été dotées de jardinières ; les fleurs ne seront désormais plus derrière les voitures en stationnement, mais visibles depuis la route.

(Presque) 200 plants

   Seul homme parmi ces dames, Roger s'est vu confier la logistique et le transport. Privilégiant des variétés économes en eau et ne craignant pas trop le soleil, ces mains vertes ont alors judicieusement répartis des géraniums, bégonias, dragons, bidens, impatients de Guinée, ipomoea batatas et autres dahlias ou œillets d'indes … sans oublier deux gauras !

Une nouvelle installation au cœur du village

Au fil des jours . . .

  • Bientôt les Vendredis du Revermont !

    Bérangère Bulin dévoile le programme 2019

       Sous l'égide de la CA3B, qui a transformé les "Jeudis du Revermont" en "Vendredis du Revermont", une 11ème saison est lancée pour des spectacles gratuits dans les villages du Revermont : cirque, … Lire la suite

  • Un toit tout neuf attendait les pèlerins

     

    A droite, à côté de Philippe DOSNE, président des Amis de Notre Dame des Conches, Michel PORRIN, maire de Ramasse, présente la réfection de la toiture.

    La pluie s'est invitée au pèlerinage du lundi de Pentecôte, mais les pèlerins Lire la suite

  • Aide à Domicile en Milieu Rural : une structure indispensable

     

      En introduction de l’assemblée générale de l’ADMR des 2 vallées, Gérard Toinard, président, rappelait l’action de la structure dans les domaines des services et soins aux seniors, de l’enfance et la parentalité, de l’accompagnement du handicap et de … Lire la suite

  • Les pizzas des Cup’Ain : l’envers du décor

    Un gros travail en amont, dans un laboratoire fonctionnel

     Les Cup'Ain reviennent pour une nouvelle saison ...

    mais chaque soirée est précédée d'une minutieuse préparation !

    Visite des coulisses  . . .

       En Revermont, depuis cinq ans déjà, … Lire la suite